12 questions à poser à l’enseignant d’éducation physique de votre enfant

novembre 5, 2015 Aucun commentaire »
12 questions à poser à l’enseignant d’éducation physique de votre enfant

La semaine dernière, un lecteur de ma page Facebook qui n’est pas dans le milieu de l’éducation m’a demandé des exemples de questions à poser à un enseignant d’éducation physique lors d’une rencontre de parents. La bonne question! Il est si important que les parents s’intéressent à la santé de leur enfant à la maison et à l’école.

Les exemples de questions qui suivent vous permettront de vous faire une bonne idée de l’expérience d’éducation physique de votre enfant. Cela dit, cette liste est loin d’être exhaustive. Je pourrais écrire un article juste sur le transport actif et le temps qu’il convient de passer devant les écrans, par exemple.

Sans plus attendre, voici quelques questions pratiques que les parents peuvent poser. Sous chaque question, j’ai ajouté des précisions qui me paraissent importantes.

Je vous encourage à prendre le temps de parler avec son enseignant et de jouer un rôle actif dans l’éducation physique de votre enfant.

Article invité d’Amanda Stanec

Amanda Stanec, docteure en kinésiologie, est la fondatrice du blogue Move Live Learn, où cet article a d’abord été publié. Ambassadrice Sport pur, Amanda est entraîneure et consultante en éducation physique, en sport et en littératie physique. Elle est aussi épouse, mère, conférencière, coureuse et professeure de yoga.

Quelles habiletés physiques et quelles combinaisons d’habiletés enseignez-vous? Comment puis-je les renforcer à la maison?

La réponse idéale dépend de l’âge et du niveau de développement. Il est important que les enfants apprennent les mouvements fondamentaux et qu’ils commencent à les combiner entre la deuxième et la quatrième année. Par la suite, les élèves devraient appliquer ces combinaisons de façon plus complexe. Autant que possible, ces habiletés devraient être enseignées dans un cadre authentique (contexte tiré de la réalité) pour que l’expérience soit plus amusante et plus enrichissante.

Comment évaluez-vous les élèves? À quelle fréquence?

Idéalement, on vous répondra quelque chose comme « évaluation formative quotidienne », soit le fait de procéder à une évaluation en continu afin de donner aux élèves de la rétroaction ciblée qui leur permettra de maintenir ou d’améliorer certaines habiletés. Les élèves devraient toujours savoir qu’ils sont évalués et devraient savoir ce que l’enseignant souhaite les voir démontrer.

Évaluez-vous tous les domaines d’apprentissage : physique, cognitif et affectif?

L’éducation physique est un cours où l’on considère et l’on entraîne l’enfant dans sa globalité. On s’intéresse non seulement aux aptitudes physiques, mais aussi au transfert dans la vie de tous les jours des compétences et connaissances acquises en classe. De plus, dans un bon programme d’éducation physique, on évalue les compétences comme la collaboration, la communication et la prise de risque.

Quand vous enseignez un sport aux enfants, jouez-vous sur le terrain au complet ou est-ce que vous tronquez le terrain pour que plus d’enfants puissent jouer?

Traditionnellement, on enseignait la version adulte des sports dans les programmes d’éducation physique, mais c’est une erreur, car dans cette situation, trop peu d’élèves ont l’occasion de développer des habiletés. C’est pourquoi les élèves devraient jouer à des versions modifiées sur des terrains plus petits.

Quelle proportion du temps de cours consacrez-vous à la danse, aux jeux, à la gymnastique et autres?

L’importance accordée aux différentes catégories d’activités varie de programme en programme, mais les programmes traditionnels mettent beaucoup trop l’accent sur les jeux au détriment des autres catégories. Il est important que les élèves acquièrent des habiletés dans diverses activités pour leur développement en soi, mais aussi pour augmenter les chances que chacun trouve une activité qu’il aime.

Mon enfant collabore-t-il de façon positive et efficace avec les autres? Est-ce que je pourrais lui parler d’un point positif ou d’un point à améliorer en ce qui concerne le travail d’équipe?

La collaboration et le travail d’équipe sont des compétences importantes dans la vie. L’activité physique offre une occasion exceptionnelle de les enseigner. Posez des questions à son enseignant au sujet de ces compétences et des moyens de s’y exercer ou de les appliquer dans votre famille.

Est-ce que les élèves pratiqueront sur diverses surfaces (sol, neige, glace et eau) pour mieux développer leur littératie physique?

Le gymnase est un des espaces dans lequel enseigner l’éducation physique, mais si on se limite à cet espace, songez à toutes les compétences qui ne seront jamais enseignées. Le patin, le surf, la nage, la raquette, l’orientation en forêt, la géocachette, la randonnée pédestre, le vélo et ainsi de suite. Si vous voulez augmenter le nombre d’activités offertes à l’école de votre enfant, essayez de rallier d’autres parents à l’idée. J’ai déjà pu constater le pouvoir qu’un groupe de parents motivés peut avoir dans une école.

Si mon enfant excelle ou éprouve des difficultés, comment adaptez-vous votre enseignement pour répondre à ses besoins?

Nous apprenons tous différemment et nous avons tous nos forces et nos faiblesses. Il est important que vous compreniez la manière dont on répond aux besoins de votre enfant. Idéalement, vous pourriez donner à l’enseignant certains trucs qui fonctionnent bien pour vous et apprendre en retour ce qui fonctionne bien pour lui. D’une manière ou d’une autre, votre enfant y gagnera.

Collaborez-vous avec les autres enseignants pour faire des liens avec la matière des autres cours? Si oui, comment vous y prenez-vous?

Selon mon expérience, le fait d’enseigner l’éducation physique avec de la matière des autres cours rend les cours d’éducation physique plus intéressants aux yeux des élèves. En plus, ils ont l’impression que j’ai des superpouvoirs parce que je sais ce qu’ils font à l’extérieur de mon cours et pour tout dire, la planification et l’enseignement interdisciplinaires sont tout simplement amusants. Cela dit, le professeur d’éducation physique ne devrait pas se mettre à remplacer sa matière d’éducation physique par cette autre matière, il s’agit simplement de rendre l’apprentissage plus intéressant pour les élèves.

Comment les élèves doivent-ils démontrer leur compréhension de l’importance de la matière? Comment la mettent-ils en application?

C’est une chose d’enseigner une compétence à un élève, mais c’en est une autre (encore meilleure) de leur enseigner de multiples usages de cette compétence et de multiples raisons d’en faire usage à l’extérieur du cours d’éducation physique. Donnez aux élèves la capacité d’appliquer leur savoir et vous créerez un monde meilleur.

Articles similaires

Que pensez-vous?