4 conseils pour aider vos enfants à tirer le maximum de leur temps dans les terrains de jeu

août 24, 2015 Aucun commentaire »
4 conseils pour aider vos enfants à tirer le maximum de leur temps dans les terrains de jeu

Vous avez joué à la princesse, aux G.I. Joes et aux marionnettes. Repas et collations? Vous avez déjà fait deux rondes. Combien de refrains de Let It Go avec ça?

Quand on élève de jeunes enfants, il y a des journées où on a l’impression de faire tourner la roue du hamster. N’ayez crainte, il existe un remède. C’est gratuit, c’est dehors, on y retrouve habituellement d’autres adultes et surtout, pas de Wiggles, de Dora ou de Caillou. On parle des terrains de jeu.

Offrant bien plus qu’un simple répit aux parents exaspérés ou aux enfants qui s’ennuient, les terrains de jeu sont un endroit où les jeunes peuvent apprendre à développer leurs habiletés physiques et leur autonomie. Si lâcher votre enfant dans un terrain de jeu est un bon début, il y a des façons de favoriser ce développement, surtout chez les plus jeunes.

  1. Trouver un bon parc

Il est important de tenir compte de la fourchette d’âge des utilisateurs. Allez voir différents parcs de votre quartier pour trouver celui qui conviendra le mieux selon l’âge et le stade de développement de votre enfant. Beaucoup de parcs offrent des activités pour tous les âges, mais si, par exemple, le parc est situé à proximité d’une rue ou d’un stationnement, et que votre jeune aime la course, vous ne le lâcherez pas du regard et serez toujours sur vos gardes, ce qui ne sera bon ni pour vous, ni pour votre enfant.

Quand ma fille était petite, je l’amenais toujours dans des parcs avec beaucoup de végétation et de grands espaces pour courir. Ce type de parc est idéal pour apprendre à marcher et à courir, attraper et lancer, et laisser libre cours à leur imagination : mettez-vous dans la peau d’un enfant et essayez de créer « une forêt enchantée ». Laissez-les explorer leurs sens, se fasciner pour les écureuils et les oiseaux, sentir les cailloux, le gazon, le granite.

  1. Choisir les bons sentiers

Il est également intéressant de chercher des parcs avec des sentiers. Vous pourrez pratiquer la marche militaire (sur le refrain d’Ants Go Marching), les encourager à faire du tricycle ou jouer avec des jouets porteurs, ou simplement les laisser apprivoiser le nouveau terrain.

Plus ils seront à l’aise avec les différents recoins du parc qu’ils explorent, plus ils se sentiront en sécurité, moins ils auront peur, plus ils auront de plaisir et plus ils seront disposés à s’adonner à des activités propices au développement d’habiletés.

  1. Laisser jouer

La prochaine chose à faire est de prendre une grande respiration. Puis, et ce peut être difficile pour certains, prenez du recul. Permettez à votre enfant de jouer librement. Lâchez ce jouet, prenez une gorgée de votre café et observez.

Fondez-vous dans le décor. Retenez-vous de donner des avertissements sans arrêt et de courir vers votre enfant au premier signe de difficulté. Tenez-vous proche, mais résistez à l’envie d’aller à sa rescousse. Maintenant que votre enfant est assez vieux pour jouer de façon plus autonome au parc, vous devrez probablement vous habituer à cette nouvelle phase autant qu’eux. Ne vous inquiétez pas, vous saurez quand il sera temps d’être à leurs côtés, pour les guider vers le prochain défi.

  1. Participer

Cela peut sembler évident, et peut-être contradictoire avec le dernier point, mais essayez de vivre l’expérience avec eux. Ça prend un parent à l’écoute pour savoir quand prendre du recul et quand entrer dans le carré de sable et jouer avec son enfant.

Parlez-leur de ce qu’ils sont en train de faire, encouragez-les en leur demandant de vous décrire comment ils ont sauté par dessus cette flaque d’eau ou grimpé le mur d’escalade. Il est utile pour les enfants d’associer des mots à leurs expériences physiques.

Le terrain de jeu est un merveilleux endroit où créer de beaux souvenirs avec votre jeune. Quand il fait le lien entre ces moments heureux dans le parc avec ses parents, en étant actifs tous les deux, votre enfant fait une association durable entre activité et plaisir.

Donc, oui, encouragez-les à jouer par eux-mêmes et avec les autres enfants, mais si votre enfant veut jouer à cache-cache, trouvez un bon endroit et comptez jusqu’à 10. Vous en profiterez tous les deux.

Articles similaires

Que pensez-vous?