4 idées pas chères pour bouger au grand air après l’école

janvier 5, 2016 Aucun commentaire »
4 idées pas chères pour bouger au grand air après l’école

Quand il fait froid et que les journées sont courtes, l’activité physique à l’extérieur avec un enfant prend un air de défi. Même une famille comme la nôtre, qui aime l’hiver et les jeux de plein air, est grandement tentée de rentrer bien au chaud à la maison une fois que la cloche a sonné. Nos enfants n’étant pas inscrits aux activités sportives parascolaires, j’ai dû trouver des moyens amusants, et peu coûteux, pour nous motiver à travailler nos muscles.

La bonne nouvelle est que l’hiver, même si on ne l’aime pas, se prête à tout un tas de passe-temps  : une occasion en or pour exercer ses habiletés physiques en famille! Voici quatre idées à mettre en pratique par temps froid. Les enfants, accrochez vos tuques, c’est parti!

1. La bonne vieille bataille de boules de neige

« Est-ce que c’est de la neige qui colle? » est la première question de mes enfants dès qu’ils voient un semblant de manteau blanc. Si la réponse est oui, ils sautent dans leurs bottes et sortent faire des boules : la guerre des tuques est déclarée! Envie d’aider votre enfant à améliorer son lancer sans les désagréments de la neige dans le cou? Proposez-lui de viser une cible : un panier ou un seau coloré ou encore un cercle tracé dans la neige à l’aide d’une peinture écolo en vapo. Vous trouverez de la peinture à neige dans la plupart des magasins de jouets, mais vous pouvez aussi faire la vôtre en mélangeant une bonne dose de colorant alimentaire à de l’eau dans un flacon pulvérisateur.

2. Des nuits illuminées

Une des raisons qui nous poussait à rentrer le soir était qu’il faisait trop noir dehors pour pouvoir jouer – c’est l’inconvénient d’habiter en zone rurale sans éclairage public. Plutôt que d’allumer la lumière à l’intérieur, on a décidé de l’allumer à l’extérieur, grâce à des lampes de poche et à des frontales. Non seulement les enfants sont ravis d’avoir chacun leur lumignon sur le front, mais ils sont aussi plus visibles pour les automobilistes. Les survestes à bandes réfléchissantes sont également un bon investissement car elles augmentent d’autant plus la sécurité.

3. Un sport d’hiver tout nouveau, tout beau

Bien qu’à la campagne, le hockey soit le passe-temps hivernal de choix, il est loin d’être le seul. Notre famille, par exemple, est une famille de randonneurs plutôt que de hockeyeurs. On préfère donc chausser nos raquettes ou nos skis de fond et parcourir les sentiers qui se trouvent à deux pas de chez nous. Cette saison, on aimerait ajouter deux cordes à notre arc : la planche à neige et le curling. Le passeport des neiges nous permettra d’accéder aux pistes de ski à moindre coût après l’école, et on profitera des cours d’initiation pour enfants fréquemment proposés par les patinoires de curling voisines.

4. Des jeux quatre saisons

Saviez-vous que jouer à la tague, au ballon-chasseur ou au drapeau est tout aussi rigolo dans la neige? Pour le soccer, il faut simplement penser à remplacer le ballon officiel par un modèle coloré ou, pourquoi pas, par un gros ballon d’exercice qui pimentera la partie à coup sûr. Quant à la peinture à neige que vous avez concoctée pour vos cibles, elle peut également servir à dessiner une marelle : votre enfant exercera son habileté à sauter (dans la poudreuse) avec joie! En fait, à bien y réfléchir, bon nombre des activités proposées par Actif pour la vie s’adaptent à nos conditions hivernales. Terrible la saison froide? Pas tant que ça!

Tout ce dont vous avez besoin pour inciter vos enfants à bouger se résume donc à une tenue chaude et imperméable, accompagnée d’une pointe de créativité. Sans compter qu’on ne voit pas le temps filer quand on s’amuse, tout en renforçant ses habiletés physiques et sa confiance en soi. L’arrivée du printemps pourrait en surprendre plus d’un!

Articles similaires

Que pensez-vous?