7 raisons de regarder les Olympiques en famille

août 4, 2016 Aucun commentaire »
7 raisons de regarder les Olympiques en famille

Le 5 août, le stade Maracanã de Rio de Janeiro, au Brésil, brillera de mille feux. C’est dans ce stade de soccer, le plus célèbre du monde entier, que se déroulera la cérémonie marquant l’ouverture officielle des Jeux olympiques d’été de 2016. Si on se fie à la dernière Coupe du monde qu’a organisée le Brésil, Rio 2016 promet d’être une grande fête où énergie contagieuse et diversité colorée seront à l’honneur.

Au-delà des médailles et des résultats, la vraie histoire des Jeux est celle de la nature humaine et de la persévérance. Les Olympiques peuvent faire pleurer à chaudes larmes les adultes les plus endurcis tout en offrant aux enfants les meilleures leçons de vie qui soient. Événement culturel et sportif par excellence, les Jeux olympiques d’été constituent un incontournable pour les enfants, les adultes et les familles. En attendant le début des grands triomphes, voici sept raisons de regarder les Jeux en famille en août :

1. Le Brésil

Une page d’histoire s’écrira, le Brésil étant le premier pays d’Amérique du Sud à accueillir les Jeux olympiques. Pendant que tous les yeux seront rivés sur cette vaste contrée, profitez-en pour montrer à vos enfants la beauté du Brésil. Fait intéressant : les athlètes mangeront des plats locaux traditionnels, notamment du riz, des haricots noirs et de la viande grillée.

2. Les jeunes athlètes

Cette édition des Jeux olympiques est la première à laquelle participeront des athlètes nés dans les années 2000. Si chaque fédération sportive détermine l’âge minimum des concurrents, c’est en gymnastique qu’on pourra voir à l’œuvre les plus jeunes. De quoi inspirer vos enfants!

3. Les nouveautés (dont un grand retour)

Après 112 ans d’absence, le golf revient enfin aux Jeux olympiques cet été. Et la golfeuse Brooke Henderson, âgée de 18 ans, est l’une des quatre membres de l’équipe canadienne [lien : http://activeforlife.com/canadian-golf-phenom-brooke-henderson-played-hockey-too/]. Rio 2016 sera également l’hôte de la première compétition olympique de rugby à sept. Pour célébrer l’arrivée de ces nouveaux sports, apprenez-en les règles en famille. Il n’est jamais trop tard pour développer une nouvelle passion.

4. Vinicius, la mascotte

Perchée dans sa cabane dans un arbre de la forêt de Tijuca, la mascotte des Jeux olympiques, Vinicius, porte le nom d’un poète brésilien connu pour ses paroles de bossa nova. Mélange d’animaux du Brésil, Vinicius représente le peuple brésilien, sa culture et son exubérance. Surveillez les apparitions de cette créature qui ravira les tout-petits pendant les Jeux.

5. L’ouverture sur le monde

Plus de 10 000 athlètes de quelque 200 pays participeront aux Jeux olympiques de Rio. En regardant les Jeux, les enfants découvriront le drapeau, l’hymne national, les rituels et les traditions de différents pays, ainsi que le parcours de leurs illustres représentants. Les athlètes les plus fascinants ne sont pas forcément les gagnants, mais ceux qui ont dû triompher de l’adversité simplement pour être présents.

6. La diversité des sports

Les Jeux olympiques offrent une occasion en or de faire découvrir aux jeunes une foule de sports auxquels ils n’auraient jamais pensé. Pentathlon moderne, vélo de montagne, canoë-kayak, judo… Les enfants feront assurément de belles découvertes cet été. Les adeptes de ces sports démontrent toutes sortes d’habiletés motrices et, en tant qu’athlètes d’élite, incarnent à merveille les bienfaits de la littératie physique.

7. La fierté nationale

Pour faire vibrer la fibre patriotique, rien de tel qu’encourager Équipe Canada tous en chœur, d’un océan à l’autre. Nous vivons dans un pays extraordinaire, et nos athlètes nous rendent fiers d’être Canadiens.

Nous espérons que vous êtes aussi fébriles que nous à l’aube des Jeux olympiques d’été de 2016. Suivez-nous pour obtenir des récapitulatifs hebdomadaires axés sur le côté humain des Jeux et pour savoir quoi regarder avec vos enfants.

Articles similaires

Que pensez-vous?