Aide-mémoire du savoir-faire physique : 6 à 9 ans

mai 12, 2013 Aucun commentaire »
Aide-mémoire du savoir-faire physique : 6 à 9 ans

Voici les habiletés sportives de base que votre enfant devrait apprendre et maîtriser. Elles peuvent aider votre enfant à se doter du savoir-faire physique.

1. Les sports de frappe

Frapper est l’acte de percuter un objet — comme une balle — avec la main ou un outil — comme une raquette, une batte ou un bâton. En tant que compétence, cela requiert l’aptitude à suivre des yeux un objet dans les airs ou au sol. C’est une habileté essentielle pour des sports comme le baseball, le hockey, le volleyball, le tennis, le badminton et bien d’autres.

Conseil : Chez vous, avec un investissement minimum et un équipement de base, vous pouvez initier votre enfant à frapper (avec une balle en plastique et une batte, un bâton de hockey en plastique pour la rue, etc.)

Voyez quels types d’activités semblent le séduire et envisagez de l’inscrire à un programme d’initiation aux sports tels que le tennis, le hockey, le baseball, et le volleyball.

2. Les sports de drible

Les habiletés de drible sont la clé des sports tels que le basketball, le soccer et le hockey. Dans chacun des cas, le drible réfère à l’aptitude à manipuler et rediriger le mouvement de la balle ou de la rondelle par de petits touchers contrôlés de la main, du pied ou du bâton. Il s’agit en réalité de fines habiletés motrices, et ces habiletés ne se développent que par la pratique et la répétition.

Conseil : Votre enfant peut pratiquer les habiletés du drible à la maison avec son propre ballon de basketball ou de soccer, ou son bâton de hockey. En sélectionnant un programme d’initiation à l’un de ces sports, assurez-vous qu’il mette l’accent sur le développement de ces habiletés. À cet âge-là, les habiletés sont bien plus importantes que le fait de gagner.

3. La gymnastique

Pour les préadolescents, la gymnastique demeure l’une des meilleures activités pour le développement en général de l’adresse, de l’équilibre, de la coordination, de la force et de la souplesse. Elle comprend une large gamme d’habiletés motrices qui la rendent idéale pour le concept de guichet unique du savoir-faire physique.

Conseil : Les programmes de gymnastique pour les enfants excluent en général la compétition et votre enfant n’a aucunement besoin d’aspirer à faire les Jeux olympiques. La plupart des enfants s’amusent avec la gymnastique de base et si vous voulez un programme qui développe une vaste gamme des principales compétences, la gymnastique répond à ces besoins.

4. Le ski

Le ski est plus dispendieux que la plupart des activités, mais si vous pouvez vous le permettre, c’est le bon âge pour commencer. Les enfants âgés de 6 à 8 ans apprennent vite étant donné que leur centre de gravité est bas et qu’il leur permet facilement de se tenir en équilibre sur les skis. Le ski pourrait aussi être la porte ouverte sur d’autres sports de glisse tels que la planche à neige, le ski de fond et la luge.

Conseil : les centres de ski offrent des programmes d’initiation à la journée pour les enfants à un prix très compétitif qui inclue le prix de la leçon, l’équipement et les remonte-pentes.

5. La natation

Si votre enfant a bénéficié de cours de natation durant le préscolaire, il est à espérer qu’il a continué avec l’école ou par le biais de votre piscine municipale.   Là encore, il n’est pas nécessaire de viser une médaille d’or aux Jeux olympiques. La surface de la Terre est constituée de 75 % d’eau, il est donc assuré de trouver une utilité à ces compétences nautiques à un moment donné.

Conseil : Continuez les leçons de natation jusqu’à ce que vous le sentiez en sécurité dans l’eau. S’il décide de poursuivre un rêve olympique, c’est correct aussi, mais ce n’est pas une décision dont vous devez vous préoccuper

6. Le patinage

Tout comme la natation, le patinage continue à être une bonne compétence de base pour l’enfant canadien moyen. Que votre enfant se mette ou non au patinage artistique, au hockey, à la ringuette ou au patinage de vitesse, n’a aucune incidence. Ses aptitudes à patiner lui permettront de s’amuser toute sa vie dans toutes les activités qui promeuvent la forme physique, l’équilibre et la coordination, que ce soit sur des patins à glace ou à roues alignées. Le patinage est aussi une belle activité sociale pour les enfants et les adolescents dans des patinoires à  travers le pays.

Conseil : Tout comme pour la natation, recherchez des programmes pour débutants dans votre centre récréatif local, et amenez votre famille aux séances de patinage libre dans les patinoires pour exercer vos habiletés.   Et amusez-vous.

Consultez notre aide-mémoire pour le savoir-faire physique par tranche d’âge :

Articles similaires

Que pensez-vous?