À surveiller aux Jeux de Rio : Antoine Valois-Fortier, meilleur judoka canadien

août 9, 2016 Aucun commentaire »
À surveiller aux Jeux de Rio : Antoine Valois-Fortier, meilleur judoka canadien

Le judoka Antoine Valois-Fortier représentera le Canada aux Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro. Sur le site de Judo Canada, on peut lire :

« Le judo est pratiqué par plus de 100 millions de personnes dans plus de 200 pays du monde. […] le judo plaît sur toute la ligne car c’est à la fois un sport, un art, une discipline, un loisir, une activité sociale, un programme de conditionnement physique, une méthode d’autodéfense et un mode de vie. […] Le mot japonais “judo” signifie “la voie de la souplesse” ou “méthode douce”. »

Antoine Valois-Fortier

Ville de Québec, Que.

Judo

Le judo nécessite de l’équilibre, de la coordination, de l’agilité et de la stratégie.

Ce sera la deuxième participation d’Antoine aux Jeux olympiques. Il a remporté une médaille de bronze à Londres en 2012 et il est actuellement classé troisième au monde dans sa catégorie de poids. Découvrez Antoine et encouragez-le avec vos enfants (vous pouvez également voir Antoine dans un enregistrement d’Actif pour la vie sur Google Hangouts)!

Quand avez-vous réalisé que vous aimiez votre sport? Comment l’avez-vous su?

Quand j’étais très jeune! J’ai eu la chance de pratiquer de nombreux sports, et comme j’étais un enfant très énergique (peut-être trop!), je préférais l’adrénaline que m’apportait le sport à toute autre activité.

En dehors du sport, de quelle façon votre littératie physique vous a-t-elle aidé?

Lorsque j’ai commencé mes études universitaires en kinésiologie à l’UQAM, je me suis rendu compte que mon expérience en sport pouvait m’aider à être meilleur à l’école et au travail.

Lorsque vous ne pratiquez pas votre sport, quelle est votre façon préférée d’être actif?

J’aime faire d’autres sports avec mes amis dans un état d’esprit moins compétitif pour me détendre et m’amuser.

Quand vous étiez plus jeune, de quelle façon vos parents vous encourageaient-ils ou vous aidaient-ils à rester actif?

Ils créaient un environnement très amusant et m’incluaient dans les activités où ils étaient actifs. Ils ont aussi soutenu dès le début mon choix d’être actif.

Quel est le meilleur conseil que vous puissiez donner aux enfants qui vous admirent?

Je leur dirais de voir leurs objectifs comme un marathon plutôt qu’un sprint, c’est-à-dire de faire chaque jour les petites choses importantes sur une longue période plutôt que d’essayer de tout faire trop vite en étant moins concentré.

Articles similaires

Que pensez-vous?