Comment vous pouvez aider les enfants – et les parents – à comprendre les habiletés motrices

avril 30, 2013 Aucun commentaire »
Comment vous pouvez aider les enfants – et les parents – à comprendre les habiletés motrices

Posté par Jordan Mottl

Dans nos programmes de savoir-faire physique à l’Anneau olympique de Richmond, les enfants et les parents me questionnent beaucoup sur nos activités. Par exemple : en quoi le jeu du bouledogue britannique est-il pertinent au développement des habiletés motrices? Et en quoi est-il pertinent pour le développement des athlètes en général?

Nous savons que les habiletés motrices comme courir, sauter, attraper et lancer sont le mieux acquises pendant l’enfance.

Les études démontrent qu’il y a des périodes biologiques d’entraînabilité pendant lesquelles  les enfants sont le plus aptes à développer ces compétences. Le fait est que beaucoup de jeux « simples » en apparence aident à développer ces très importantes habiletés motrices – et que tout aussi important, ils sont aussi amusants.

La science et l’âme

Parfois j’y réfère comme étant la science et l’âme derrière les programmes. L’âme de notre programmation du savoir-faire physique est amusante. Nous voulons que chaque première interaction des enfants soit une expérience plaisante. Mais il y a aussi de la science derrière les jeux et les mouvements. Nous pourrions donc jouer à un jeu comme Dragon Tag, mais en fait, nous travaillons la vitesse d’accélération des mains et des pieds. Ceci est important pendant cette période exploratoire lorsque les enfants ont entre cinq et neuf ans, temps durant lequel ils peuvent faire les meilleurs progrès pour accroître la vitesse.

Nous essayons donc de décomposer la science et l’âme de chaque programme. Certains parents et enfants sont impressionnés par la science — le « pourquoi » de ce que nous faisons plutôt que le « quoi » de ce que nous faisons — et c’est ainsi que nous nous efforçons de rendre l’information accessible aux parents.

Utiliser un vocabulaire que les enfants comprennent

Voici des exemples de certaines conversations que j’ai avec des enfants qui ont du mal à visualiser la valeur d’un jeu auquel nous jouons. J’utilise souvent une approche similaire avec un parent impatient.

Dragon Tag (attrape la queue du dragon)

« Ce n’est pas attraper c’est un changement de direction et de vitesse. C’est de l’adresse, de l’équilibre, de la coordination et de la force.  Que croyez-vous que Kobe Bryan fait tous les soirs? Il joue à Dragpn Tag! »

Octopus (Bouledogue britannique)

« Ce n’est pas seulement un jeu pour enfant! C’est de l’évasion et de l’adresse… Que croyez-vous que Jon Cornish a fait durant toute la saison? Ce sont des verges gagnées! »

Les pas des animaux

Ce n’est pas un jeu stupide « allez-arrête-marche le crabe »! C’est de la souplesse,  de la mobilité et de l’entraînement musculaire.   Comment croyez-vous que Rosie MacLennan s’entraine en dehors de la saison pour remporter sa médaille d’or au trampoline?

Ga-ga

Ceci n’est pas un jeu pour enfants! C’est ce que vous apprendrez de plus important pour devenir un athlète pro : la posture athlétique, la position à vos marques, plus le mouvement latéral. »

Ça peut ne pas sembler scientifique d’expliquer nos activités avec ces images, mais cela aide certainement les enfants et les parents à s’en faire une image précise. Le savoir-faire physique n’est pas facile à expliquer, nous faisons donc tout ce que nous pouvons pour le rendre simple et explicite.

À propose de Jordan

Jordan Mottl est le gestionnaire de programme de la communauté sportive à l’Anneau olympique de Richmond, et responsable d’élaborer les premiers programmes du savoir-faire physique pour les enfants.

Articles similaires

Que pensez-vous?