Différents enfants séduits par diverses activités

mars 12, 2013 Aucun commentaire »
Différents enfants séduits par diverses activités

En tant que maman très occupée, j’ai tendance à penser que simplement trouver le temps de rendre mes enfants actifs est le principal défi, mais j’ai commencé à me rendre compte que mes enfants sont très différents. Si je veux les garder tous deux occupés et actifs, je dois prendre cela en considération.

Alors que ma fille a toujours été plutôt sédentaire (d’accord, parlons plutôt d’une mordue de la télé), elle a toujours, dès son plus jeune âge volontiers pris part aux sports organisés : la gymnastique, la danse créative, la natation, le karaté, l’équitation, le patinage, le ski.

Pour un enfant dont le premier amour est peut-être la télévision, elle s’est malgré tout  gardée bien en forme. Maintenant âgée de 8 ans, elle a beaucoup aimé son expérience au jazz et au hip-hop tout comme les cours de zumbatomic et se met à présent au ski.

Mon fils de 4 ans, en revanche, veut tout le temps jouer dans la cour, être sur sa planche à roulettes ou son scooter jusqu’à la tombée de la nuit, en forçant de plus en plus au parc de vélo pour exécuter des sauts et des figures ou nous supplier d’aller jouer au tennis. Mais les sports organisés ne semblent absolument pas l’intéresser, pas plus que les activités auxquelles nous pourrions l’inscrire.

À la fin de l’été, nous avons parcouru le guide local des loisirs et il a sélectionné avec intérêt des activités qu’il voulait essayer, mais qu’il a abandonnées les unes après les autres en n’y ayant que très peu participé. Il s’est à peine intéressé au soccer, au hockey et au basketball. Timide? Pas une minute. Sportif? Absolument. Déconcertant? C’est peu dire!

Les experts d’Actif pour la vie m’ont dit que mon fils était probablement trop jeune pour ces types de sports et d’activités de toute façon et que son intérêt à rester actif est un bon signe avant-coureur.

Mais cela me permet aussi de reconnaître que mes enfants sont différents et c’est correct tant et aussi longtemps que tous deux restent physiquement actifs, et qu’ils essayent et pratiquent de nouvelles techniques tout en éprouvant de la satisfaction à en maîtriser quelques-unes. Il nous faut juste nous organiser pour que ma fille suive ses cours et que mon fils puisse aller au parc de vélo de montagne à chaque fois que cela nous est possible.

Il est temps que je les encourage chacun à leur manière, je pense.

 

Articles similaires

Que pensez-vous?