10 points en commun entre enseigner la lecture et développer la littératie physique

février 1, 2014 Aucun commentaire »
10 points en commun entre enseigner la lecture et développer la littératie physique

Fin août, j’ai ramassé un journal local dans un café. En feuilletant tous les articles liés au « retour à l’école », mon cœur s’est serré. « L’été arrive à sa fin, me suis-je dit en parcourant les publicités sur les cartables, les calculatrices et les Sharpie.

À la dernière page, un petit encart destiné aux parents a attiré mon attention : comment élever un lecteur ».  Après l’avoir lu, j’ai réalisé que je pouvais aisément remplacer le mot « lecteur » par les termes « enfant doté de la littératie physique ».

Alors pour fêter le soupir de soulagement collectif des parents, autrement appelé « temps du retour à l’école », voici 10 façons d’aider votre enfant à devenir un meilleur lecteur; et aimer lire est similaire à les aider à développer la litteratie physique et aimer être actif.

1. Faire de la lecture/la littératie physique une valeur familiale

Les enfants sont nés pour jouer. Ils sont nés pour courir, sauter et sautiller. Ils apprennent en imitant ce qu’ils voient autour d’eux. Jouez en famille. Sortez et apprenez avec plaisir de nouvelles habiletés, des activités et des jeux.

2. Laissez-les lire ce qu’ils aiment/pratiquer les activités physiques qu’ils aiment

Le plaisir est le meilleur incitatif. Les enfants feront ce qui leur plaît. Et ce qui leur plaît est ce qu’ils font bien. Cela signifie qu’ils pourraient recommencer à l’infini un jeu. Soutenez et récompensez tous les jeux, sports ou activités que vos enfants aiment. Et n’oubliez pas de jouer avec eux.

3. Veillez à ce qu’ils lisent/jouent au niveau adéquat

Rappelez-vous une règle simple lorsque vous encouragez votre enfant dans ses activités et sports : chaque enfant doit faire les bons choix au bon moment et dans de bonnes conditions. Vous ne vous attendez pas à ce que votre enfant en première année lise Shakespeare, alors ne le poussez pas à faire des activités physiques pour lesquelles il n’est pas prêt. Et plus important encore, ne l’inscrivez pas à des programmes qui pourraient être trop avancés pour leur âge. Gardez plutôt le jeu simple et approprié à sa portée.

4. N’utilisez pas la lecture/l’activité physique comme punition

Je grimace lorsque je vois un entraineur ou un professeur d’éducation physique utiliser les activités physiques comme punition (« 10 pompes si on arrive le dernier. ») Inversez la tendance. Promouvez les loisirs, les jeux et les activités comme une récompense. Comme quelque chose de spécial à chérir.

5. Offrez des livres/de l’équipement en cadeau

Les cadeaux sont spéciaux. Ils suscitent l’enthousiasme et l’imagination des enfants. Essayez d’offrir à votre enfant des jouets qui l’encourageront à être actif et promouvront le plaisir de jouer

6. Laissez vos enfants vous voir lire/être actif pour le plaisir

Vous êtes l’exemple à suivre aux yeux de votre enfant. Si votre enfant vous voit apprécier l’activité physique, il considèrera alors que les jeux, les activités et les sports font naturellement partie de sa vie et qu’ils en valent la peine.

7. Ne les corrigez pas trop, ne les entrainez pas trop

Le meilleur moyen de vous assurer que la lecture ennuie vos enfants, c’est de les pousser à lire parfaitement trop tôt. La même chose s’applique à leur penchant à être actif. Les erreurs commises jouent un rôle crucial dans le développement d’un lecteur ou pour se doter de la littéracie physique. Soutenez, encouragez et guidez votre enfant.

8. Identifiez les mots/l’activité physique partout

Les humains sont nés pour bouger. Nous sommes des êtres physiques. Des danseuses étoiles aux meilleurs athlètes, nous adorons voir s’afficher l’aptitude physique. Mais n’oubliez pas le déploiement quotidien des habiletés. Encouragez votre enfant à reconnaître ces habiletés partout Identifiez des exemples quotidiens d’aptitudes physiques : « Observez ce pompier grimper à l’échelle. Quelles habiletés doit-il posséder pour faire cela? »

9. Réservez du temps aux enfants pour lire/être actifs de leur côté

Le jeu libre est essentiel pour les enfants. Assurez-vous de les encourager à jouer par eux-mêmes sans tablette ou ordinateur.

10. Du plaisir, du plaisir et encore du plaisir

Tous les enfants ne deviendront pas d’avides lecteurs ou un athlète au niveau mondial. Néanmoins, la lecture et la littératie physique sont fondamentales au développement de vos enfants. La plupart des jeunes sont nés avec la capacité de bien lire et de bien bouger, mais comme pour n’importe quelle autre habileté, elle doit être apprise et répétée sur une base régulière afin de devenir une seconde nature. Le plaisir et le divertissement sont les ingrédients secrets pour apprendre de nouvelles habiletés.

Élève-t-on un lecteur et un enfant doté de la littératie physique de la même façon? Nous aimerions connaître votre opinion.

 

Articles similaires

Que pensez-vous?