La pratique d’un sport unique pourrait envoyer vos enfants à l’hôpital et non dans les ligues majeures

juin 11, 2014 Aucun commentaire »
La pratique d’un sport unique pourrait envoyer vos enfants à l’hôpital et non dans les ligues majeures

En tant que parent, décider que votre enfant se spécialise dans un sport n’est pas une décision à prendre à la légère. Les avantages peuvent vous éblouir — une bourse d’études, un billet pour les Olympiques, une carrière à titre d’athlète professionnel –, mais il est primordial de discerner les risques encourus et concevoir que l’issue la plus probable est bien moins séduisante.

Le quotidien de Chicago le Herald rapporte, par exemple, que comparativement aux enfants qui pratiquent une variété de sports, les enfants qui se spécialisent jeunes sont deux fois plus susceptibles de se blesser. Et ce ne sont pas des blessures que l’on peut soigner avec un diachylon et un bec; ce sont des traumatismes à répétition liés au stress qui nécessitent, au mieux des visites régulières à la clinique et dans le pire des cas une chirurgie réparatrice.

Pratiquer un seul sport à longueur d’année pèse sur les jeunes corps. C’est pourquoi Dr Kirk Jensen, un orthopédiste d’Oakland recommande aux enfants de pratiquer une variété de sports jusqu’à l’âge de 14 ou 15 ans.

Que peut-on faire pour réduire l’usure occasionnée par le sport chez vos enfants? Si votre fille adore le hockey, pensez à faire une pause durant l’été. Même Wayne Gretzky décrochait de « ce merveilleux sport ». Inscrivez-la au baseball ou au soccer, ce qui lui permettra de travailler des habiletés motrices différentes du hockey.

Faire du vélo, jouer au ballon ou au soccer dans la cour ou grimper dans les cages à singes au parc permet à vos enfants de rester actifs pendant une période de repos.

Nous disposons d’innombrables activités que vous pouvez faire chez vous et qui renforcent des habiletés trop souvent sous-exploitées comme l’équilibre qui sont profitables à n’importe quel sport.

Pour obtenir davantage de références, consultez le site de l’American Orthopaedic Society for Sports Medicine (le département d’orthopédie de la médecine sportive) Stop Sports Injuries. (Halte aux blessures sportives). Il contient d’excellentes suggestions pour réduire le risque de blessures dues au surentrainement.

Articles similaires

Que pensez-vous?