Les 7 C de la résilience

avril 16, 2013 Aucun commentaire »
Les 7 C de la résilience

Les enfants adorent jouer. Si vous êtes un parent, vous savez certainement déjà que du temps de jeu non structuré aide votre enfant à explorer ses intérêts et à développer sa créativité.

Mais saviez-vous que c’est aussi un élément important pour bâtir la résilience?

Kenneth Ginsburg, pédiatre au Children’s hospital de Philadelphie, maintient que le jeu fait partie intégrante de la résilience pour les enfants – un attribut nécessaire pour devenir des adultes heureux et productifs.

Dans son dernier livre, Building Resilience in Children and Teens, Ginsburg avance que les meilleures idées sont encore à venir. « Si les personnes ne pensent qu’à se fondre dans le moule, vous n’aurez alors pas d’idées en dehors du moule », a-t-il déclaré lors d’un événement organisé par le Bay Area Discovery Museum.

Voici les 7C de la résilience que Ginsburg conseille aux parents de garder en mémoire lorsqu’ils élèvent leurs enfants :

  1. La compétence : Les jeunes ont besoin d’être reconnus pour ce qu’ils font de bien et d’avoir l’occasion de développer des compétences spécifiques.  Si votre enfant démontre un intérêt ou une aptitude pour une compétence, une activité ou un sport en particulier, faites-lui savoir que vous l’avez remarqué et encouragez-le à continuer à pratiquer.
  2. La confiance : La confiance provient du fait de bâtir de véritables compétences que les parents et les éducateurs peuvent enseigner et entretenir.  La confiance peut facilement être ébranlée, mais aussi renforcée par des tâches et des activités qui poussent les apprenants sans que le but semble irréalisable.  C’est pourquoi enseigner les bonnes compétences à des enfants à l’âge approprié est si important.
  3. La connexion : Faire partie d’une communauté aide les enfants à comprendre qu’ils ne sont pas tous seuls s’ils ont des difficultés et qu’ils peuvent trouver des solutions inédites aux problèmes.  Les équipes et les clubs peuvent être utiles.
  4. Le caractère : Les enfants ont besoin d’avoir une compréhension du vrai et du faux ainsi que la capacité de suivre une boussole morale. Cela leur permettra de voir qu’ils ne peuvent pas être dénigrés.
  5. La contribution : En offrant leur propre service, les jeunes ont plus de facilité à demander de l’aide lorsqu’ils en ont besoin.  Lorsque les enfants comprennent que cela fait du bien de donner aux autres, il devient plus facile pour eux de solliciter la même aide lorsqu’ils en ont besoin. Et consentir à demander de l’aide est un élément important de la résilience.
  6. Composer : les enfants doivent apprendre les mécanismes pour gérer leur stress en apprenant des méthodes pour s’engager et se désengager par moments.  Certaines stratégies pour ce faire impliquent de ventiler des problèmes apparemment insurmontables en projets réalisables, en évitant ce qui engendre une extrême anxiété, mais aussi de lâcher prise. Après tout, la résilience c’est conserver l’énergie pour le grand jeu et les enfants ont besoin de savoir de façon réaliste ce qu’ils peuvent accabler et ce qu’ils pourraient laisser aller.
  7. Le contrôle: Les enfants ont besoin de sentir qu’ils ont un degré de contrôle sur leur vie et l’environnement.  C’est la raison pour laquelle ils repoussent la limite.

Articles similaires

Que pensez-vous?