Les résolutions d’une maman non sportive

décembre 31, 2013 Aucun commentaire »
Les résolutions d’une maman non sportive

En septembre, j’avais proclamé mon intention de commencer l’année scolaire du bon pied avec 12 résolutions pour le retour à l’école. Je me doutais bien qu’en décembre, la moitié d’entre ces bonnes résolutions se seraient envolées.

Bien, nous sommes en décembre, et il s’avère que j’étais dans le vrai dans le sens que 50 % seraient déjà assez impressionnant.

Pour être honnête, j’en ai suivi à peu près 30 % en étant généreuse. Je n’ai jamais obtenu une note aussi basse depuis ma classe de mathématiques en 9e année (et si vous saviez combien de temps il m’a fallu pour calculer ce pourcentage, vous comprendriez pourquoi).

Alors, avant que je ne passe en revue tout ce qui a mal tourné, voyons voir ce qui s’est bien passé.

L’une de mes principales résolutions était d’arrêter de me servir de la poussette pour notre petit de 5 ans afin qu’il commence à marcher. Voilà qui est réglé! Je m’en félicite, parce que j’ai été cohérente, mais je pense aussi que cela a fonctionné parce qu’il était prêt.

Ma résolution presque atteinte est d’avoir respecté mon objectif d’essayer quelque chose de nouveau, à savoir, des leçons de tennis. Il m’a fallu du courage parce que je demeure dans un quartier où les classes de débutants sont remplies de gens qui jouent depuis des années 2 à 3 fois par semaine.

Mais un matin, alors que j’essayais d’attraper les souliers de mon fils, j’ai soudainement ressenti une douleur, comme si une flèche venait de transpercer le bas de mon dos. Mon chiropraticien m’a malheureusement annoncé que j’allais devoir renoncer à mes dernières leçons.

Voilà donc comment s’est achevée ma (courte) liste de résolutions que j’avais réussi à tenir. Passons à présent à la liste « pas bien brillante »

En septembre, j’étais décidée à faire des promenades avec des amies pour rester en forme tout en rattrapant le temps perdu. En fait, il a été difficile de trouver le temps.

Bien que je continue à marcher partout avec les enfants, en ce moment je reste plus souvent assise du fait d’une charge de travail supplémentaire, ce qui n’est pas passé inaperçu auprès de mes enfants.

Tout mon travail est fait virtuellement et mon mari travaille dans l’industrie de la télévision. Nous sommes donc tous deux rivés à nos écrans par obligation. Nos enfants nous trouvent hypocrites lorsque nous parlons de limiter le temps d’écran. Je me rends compte que nous devons tous deux démontrer un engagement sans failles pour créer l’équilibre.

Le reste de mes résolutions concernait l’organisation de nos vies afin d’être plus efficace. C’est là que la situation a dérapé.

Le lien commun entre mes résolutions qui n’ont jamais pris forme est qu’elles étaient toutes inspirées par des idées, des articles et des images trouvées sur Pinterest (si vous ne connaissez pas, découvrez-le, mais j’aime autant vous prévenir que ça peut créer une dépendance).

Par exemple mon idée de mettre une lessive en route chaque jour paraît simple, mais j’aurais aussi bien fait de prévoir m’endormir sur le canapé tous les soirs à 21 h parce qu’impossible de mettre celle-là à exécution.

Même chose avec mes résolutions de commencer à planifier mes repas. Je me retrouve toujours à « improviser des repas de dernière minute ». Il n’y a pas de menus de la semaine au mur, je n’élabore pas des boites à lunch Bento à thème, et je n’ai pas non plus une série de pots Mason dans mon réfrigérateur.

Pinterest, j’ai manqué à mes devoirs.

Au début, j’avais mauvaise conscience de ne pas tenir mes résolutions. Puis j’ai pris du recul ce qui revient à dire :

  • On en a parcouru du chemin depuis l’année dernière.
  • Les enfants s’en sortent bien.
  • Ils sont heureux.
  • Ils ont des amis.
  • Ils adorent l’école.
  • Ils sont actifs et apprennent de nouvelles habiletés (passent des ceintures au karaté, jouent à l’extérieur, grimpent aux cadres des portes, font de la trottinette, sautent et courent, pour n’en citer que quelques-unes).
  • Ils grandissent.
  • Ils prennent des risques pour la santé et explorent leur monde.
  • Même chose pour moi.
  • Nous nous épaulons mutuellement.
  • Nous savons que nous avons le droit de faire des erreurs et que l’on peut en tirer des leçons.

Je ne suis pas parfaite, ils ne le sont pas non plus. Mais nous savons tous que parfait n’est réalisable qu’avec de la fumée et des miroirs, n’est-ce pas?

Mais cela ne signifie pas que je ne devrais pas continuer à essayer de m’améliorer, alors voici mes résolutions pour 2014 :

  1. Prendre régulièrement des pauses pour ne pas rester assise trop longtemps.
  2. Travailler la force de mon tronc afin d’être prête pour le tennis au printemps.
  3. Essayer différents sports d’hiver en famille.

Cette année, je vais continuer à me concentrer à demeurer fidèle à ce que je suis, tout en sortant petit à petit de ma zone de confort et entraîner la famille avec moi. C’est vraiment ma résolution de maman. Les autres sont ses bébés.

Meilleurs vœux à tous, que la santé et la joie vous accompagnent tout au long de la nouvelle année et que vous ayez du plaisir à essayer de réaliser vos propres objectifs, qu’ils soient ambitieux ou non.

Merci d’avoir entrepris ce voyage avec moi. Cela a été un succès et j’ai hâte de voir ce que l’année prochaine nous réserve.

 

Articles similaires

Que pensez-vous?