Nouvelles lignes directrices sur le temps d’écran pour les enfants de moins de cinq ans

juillet 10, 2017 Aucun commentaire »
Nouvelles lignes directrices sur le temps d’écran pour les enfants de moins de cinq ans

Pour la première fois en 14 ans, la Société canadienne de pédiatrie (SCP) a publié de nouvelles lignes directrices sur le temps d’écran pour les enfants de moins de cinq ans.

Ce document de principes, qualifié de norme par excellence en la matière, a été rédigé par le Groupe de travail sur la santé numérique; Kelly Grant, journaliste spécialiste de la santé, y consacrait un article (version anglaise) dans The Globe and Mail.

En résumé, le temps d’écran recommandé pour les enfants de moins de deux ans n’a pas changé : il reste à zéro. Quant aux enfants de deux à cinq ans, ils devraient passer moins d’une heure devant un écran, et ce, en compagnie d’un adulte.

Au contraire de son homologue américain, la SCP n’a pas prévu d’exception pour les applications d’appels vidéo, comme Skype et FaceTime. Mais les deux groupes s’entendent sur une chose : il n’existe aucune preuve que le temps que les nourrissons et les tout-petits passent seuls devant un écran leur apporte quelconque bienfait.

« Les écrans sont un peu comme des biscuits, écrit Grant. Ils sont mauvais pour la santé, mais c’est encore pire s’ils prennent la place des légumes dans votre assiette. »

En l’occurrence, les légumes correspondent aux expériences constructives comme le jeu libre et le temps passé en famille.

La plupart des études ayant servi de base aux nouvelles lignes directrices canadiennes portaient sur les effets de la télévision chez les enfants, les recherches sur les écrans tactiles étant encore rares. Le terme « temps d’écran » désigne désormais le temps passé devant les téléphones intelligents, les tablettes, les téléviseurs, les jeux vidéo, les ordinateurs et les appareils de technologie portable. Voilà un changement considérable, la définition se limitant auparavant aux dessins animés du matin et du retour de l’école.

Par ailleurs, les lignes directrices comportent désormais des stratégies de gestion du temps d’écran chez les jeunes enfants. La SCP invite les familles à suivre ses quatre recommandations : limiter, atténuer, être attentif et donner l’exemple.

  • Limiter le temps d’écran chez tous les enfants de moins de cinq ans. Prévoir des périodes sans écran chaque jour, notamment aux repas et avant le coucher.
  • Atténuer les risques associés au temps d’écran en regardant le contenu avec l’enfant.
  • Être attentif à ses propres habitudes et dresser un plan familial d’accès aux écrans.
  • Donner l’exemple en éteignant les écrans pendant les périodes passées en famille, ou quand ils ne sont pas utilisés.

 

En somme, cette nouvelle norme répond aux préoccupations des parents à l’égard du paysage technologique en constante évolution, et oriente les conseils des fournisseurs de soins de santé.

Et vous, comment gérez-vous le temps que passent les membres de votre famille devant les écrans?

Articles similaires

Que pensez-vous?