Profitez de la nature avec votre bébé

juillet 5, 2013 Aucun commentaire »
Profitez de la nature avec votre bébé

Se trouver dehors avec des nourrissons et des tout-petits est toujours un plaisir. Ils semblent savoir naturellement quoi faire pour s’occuper. En quelques minutes à peine, vous pouvez vous en rendre compte.

Assise sous un gros érable dans un parc, j’observe des familles avec de jeunes enfants. Nombreux sont ceux qui étendent une couverture pour y installer bébé, sortent des jouets et un panier de pique-nique.

En regardant aux alentours, je me rends compte qu’une famille agit différemment. Il n’y a pas de couverture, pas de sac de jouets, seulement un sac à dos fixé au dos du parent.

L’enfant doit avoir dans les 12 mois, marchant depuis peu et les pieds nus, à l’antithèse de ce que j’ai pu observer tout au long de la matinée.

Dès que le parent pose l’enfant au sol, celui-ci a tout de suite le sourire aux lèvres. Il regarde vers le bas et rit alors que l’herbe lui chatouille les orteils. La première enjambée de la journée survient peu de temps après, alors qu’il met prudemment un pied devant l’autre.

Le fait de marcher sur un sol irrégulier lui envoie un message au cerveau pour contrebalancer les creux et les pentes. Il développe son équilibre.

Le prochain pas est une erreur de calcul. Il trébuche et tombe. Loin de se décourager, l’enfant regarde le parent et est encouragé et stimulé par un sourire afin qu’il se relève et essaye de nouveau.

Cela dure quelque temps. À chaque nouveau pas, la confiance s’installe un peu plus.

Quelque chose l’amène à s’arrêter et à baisser les yeux.

Je me demande ce que l’enfant a découvert.

Lentement, très concentré, les genoux fléchis et tenant son équilibre, il tend un bras pour saisir le trésor au sol : la branche tombée d’un arbre à proximité.

La main s’ouvre, le pouce et les doigts se tendent. Les mains et les yeux doivent travailler ensemble pour parvenir à ramasser la branche.

Gagné! Jubilant, l’enfant se laisse tomber sur les fesses et s’assoit, les jambes étendues, examinant cette chose captivante.

Je me divertis à observer l’enfant faire appel à ses sens pour examiner son butin. Le toucher et la vue sont sollicités en premier quand il tient la branche dans ses mains minuscules tout en palpant les bosses et les tortillons. Puis le goût avec la langue.

Le simple plaisir de découvrir des trésors à l’extérieur avec un jeune enfant permet d’explorer les limites et de les repousser en toute sécurité, tout en développant des habiletés physiques.

Il était clair que le lien qui unit le parent et l’enfant est très fort. Et c’était un vrai bonheur que d’observer sa confiance grandissante.

Le parent contemple l’enfant avec le sourire, s’assoit, et les deux ensemble examinent la branche.

 

Articles similaires

Que pensez-vous?