Des conseils pour réguler le « temps d’écran »

novembre 7, 2017 Aucun commentaire »
Des conseils pour réguler le « temps d’écran »

Note de l’éditeur : Cet article est une re-publication de 2013, mais est toujours d’actualité.

Les niveaux d’obésité et d’inactivité de nos enfants sont en augmentation au Canada. Nous savons cela de par notre questionnement à savoir si le vrai Nord est fort et libre. Le temps en hausse passé devant l’écran est en grande partie relié au  problème.   La société française de mesure d’audience Mediametrie a récemment découvert que les enfants âgés de 4 à 14 ans passent plus de deux heures par jour devant des jeux vidéos, des ordinateurs des téléviseurs ou des tablettes.

Avec ces distractions — par moments éducatives — des médias aussi présents, il est impossible (voire non souhaitable) de totalement empêcher nos enfants d’y prendre part. Mais nous pouvons leur rendre un fier service de l’enfance à l’ adolescence en régulant leur temps d’écran comme le recommande cet article en anglais du Monde.

De 0 à 2 ans – uniquement des tablettes

Des études ont démontré que des médias non interactifs tels que le petit écran et les DVD ne profitent pas aux enfants et que les DVD pour bébés pourraient même causer des effets négatifs tels qu’un retard dans l’apprentissage de la parole ou une prise de poids, de même  qu’une faible capacité de concentration et d’attention.

Vous pouvez néanmoins initier votre enfant au monde numérique grâce aux tablettes pourvues de touches tactiles étant donné que ce moyen est le plus adapté à leur niveau d’intelligence. Assurez-vous toutefois de diversifier leurs stimuli à l’aide de formats numériques et non numériques.

2 à 6 ans – pas de consoles de jeux vidéos personnelles

Vers 3 ans, les écrans peuvent aider les enfants à comprendre la différence entre la réalité et le virtuel. L’exposition ne devrait pas être passive et prolongée bien que vous devriez encourager votre enfant à parler de ce qu’il a vu. Jouer seul sur une console peut devenir répétitif et compulsif et donner lieu à plus de désavantages que d’avantages, et devrait être évité.

6 à 10 ans — apprendre l’autorégulation

L’utilisation des écrans et des outils numériques peut s’avérer un précieux outil pédagogique, mais il est essentiel d’apprendre aux enfants l’autorégulation dès le plus jeune âge. Accordez à votre enfant un temps d’écran hebdomadaire fixe et apprenez-lui à l’utiliser à bon escient.

12 ans et moins — attention aux sessions de nuit

Une utilisation appropriée des écrans peut aider les adolescents à contrôler leurs émotions, leurs pensées et leurs actions tout en facilitant leurs capacités décisionnelles. Trop d’Internet, toutefois, peut mener à un processus de réflexion par trop superficiel et affecter la mémoire.

Si votre enfant a du mal à se concentrer, a toujours l’air endormi ou commence à décrocher à l’école, il se peut qu’il fasse usage de dispositifs électroniques durant la nuit. Parlez à votre adolescent et demandez-lui ce qu’il voit et fait devant l’écran pour l’aider à développer la pensée critique. Établissez une ligne de conduite claire. Puisque le cerveau des enfants de cet âge n’a pas encore atteint sa maturité, le contrôle parental et éducationnel est essentiel.

Quel que soit l’âge de votre enfant, il est impératif qu’il mène une vie active. Les activités physiques extérieures sont une très bonne façon d’éradiquer le temps d’écran. Soyez un modèle positif. Sortez et participez avec eux.

Articles similaires

Que pensez-vous?