Trottibus, gagnant du programme Play Exchange, recevra jusqu’à un million de dollars en fonds d’investissement

mai 28, 2015 Aucun commentaire »
Trottibus, gagnant du programme Play Exchange, recevra jusqu’à un million de dollars en fonds d’investissement

Vos enfants vont-ils à l’école à pied? Trop de parents répondent que non. Nous n’avons pas le temps. L’école est trop loin. On pratique le covoiturage à la place. Il y a d’innombrables raisons pour lesquelles de nos jours les enfants se rendent à l’école à pied deux fois moins souvent que ne le faisaient leurs parents. De plus, les rapports annuels d’activité émis par Jeunes en forme Canada attestent des notes insuffisantes, mais un nouvel « autobus scolaire » changera les choses. Positivement.

L’autobus scolaire qui marche, Trottibus, est une idée innovante de transport actif soumise par la Société canadienne du cancer, qui consiste en un réseau d’autobus pédestre. Non, ce n’est pas tout à fait un véhicule des Pierrafeu alimenté par des pieds qui courent. (Quoique ce serait assez génial.) C’est cependant, une méthode pour amener un plus grand groupe d’enfants à se rendre de façon sécuritaire à l’école à pied. Sans que les parents aient besoin de les accompagner.

Cela vous paraît trop beau pour être vrai? Et bien, fort heureusement pour les Canadiens, ça ne l’est pas. Le gagnant en janvier de Play Exchange de cette année, Trottibus, a été élu par les Canadiens à la grandeur du pays comme étant l’idée de vie active qu’ils jugent la meilleure.

Et si – avec le $1 million de dollars en fonds qu’ils recevront du gouvernement fédéral – cela rend réellement le Canada plus en santé, c’est certainement l’une des façons les plus divertissantes de le faire.

L’« Autobus scolaire » emprunte un circuit avec des arrêts prédéterminés tout comme un bus jaune. Les enfants et les adultes portent des gilets aux couleurs vives pendant la durée du trajet afin d’être bien visibles. Les « cartes d’embarquement » des enfants sont compostées et les bénévoles déplacent le « bus » d’un arrêt à l’autre, prenant au passage d’autres enfants qui attendent sur le chemin.

Ce qui est particulièrement intéressant avec ce projet, c’est que les bénévoles sont formés afin de prendre en charge de grands groupes d’enfants pédestres. Nous sommes heureux que les bénévoles adoptent aussi un mode de vie plus sain grâce à Trottibus; il n’y a donc pas que les enfants qui profitent de cette initiative.

Avec ou sans Trottibus dans votre quartier, le printemps est là et c’est le moment idéal pour commencer à faire un effort pour aller à l’école à pied. Choisissez une belle journée, habillez-vous adéquatement et commencez à marcher.

Et si vos enfants commencent à se plaindre que la marche est fatigante ou trop longue? Et bien, le moment est probablement bien choisi pour leur parler de Jean Béliveau, l’ambassadeur de Trottibus, l’autobus qui marche, qui a littéralement fait le tour du monde. (Et parce que nous savons que les enfants vont poser la question : cela lui a pris 11 ans! Il a quitté le Canada en août 2000 et est revenu en octobre 2011.) D’une certaine manière, cela rend le trajet de l’école beaucoup plus réalisable, n’est-ce pas?

Articles similaires

Que pensez-vous?