Une vidéo sur le soccer junior qui dévoile ce qui est correct et ce qui l’est moins

janvier 13, 2014 Aucun commentaire »
Une vidéo sur le soccer junior qui dévoile ce qui est correct et ce qui l’est moins

Lorsqu’il s’agit de comprendre ce qui est correct et ce qui ne l’est pas dans le sport des enfants, une nouvelle vidéo sur le soccer junior « communautaire » en fait le tour. Vous pouvez la visionner en anglais ci-dessous.

L’association de soccer de l’Ontario a produit la vidéo d’une durée de 5 minutes, afin d’informer les parents sur l’âge adéquat des programmes de soccer, mais les idées présentées s’appliquent aussi bien a une bonne programmation des sports pour les enfants en général.

Par exemple, pourquoi un enfant de 7 ans devrait-il jouer au soccer à 5 plutôt que à 11? Pourquoi les Championnats ne sont-ils pas pertinents durant les jeunes années? Et pourquoi les enfants devraient-ils avoir le droit de faire des erreurs? Toutes les réponses vous seront données en l’espace de 5 minutes.

La vidéo présente une citation de Lionel Messi, la vedette de soccer planétaire, élu meilleur joueur du monde pour la 4e fois consécutive en 2012.

« Vous devez vous souvenir que vous jouez au soccer pour vous amuser et que vous jouez pour cette raison. »

Comme Messi nous le rappelle, la raison principale pour laquelle les enfants jouent au soccer est pour s’amuser. À titre d’adultes, notre tâche première est d’empêcher le divertissement d’être dépossédé de leur expérience, que ce soit au soccer, au hockey, au baseball, au tennis, en gymnastique… Ou dans n’importe quel autre sport.

En tant qu’entraineur de soccer, lorsque je parle de l’importance du divertissement, les parents me demandent souvent :

« Mais ne devraient-ils pas apprendre des habiletés? Comment vont-ils s’améliorer? Et comment vont-ils apprendre à gagner ou surmonter la déception de perdre?

Je leur dis toujours la même chose. Rendre un programme divertissant ne signifie pas qu’il ne peut pas être instructif. De bons programmes devraient être rigoureux, présentant des défis, instructifs et divertissants en même temps.

Mais l’apprentissage et le développement prennent du temps. Dans un programme bien structuré, les enfants tirent profit des leçons lorsqu’ils sont prêts. Ça prend juste du temps.

Dans le cas du soccer communautaire, nous devons garder en mémoire que c’est simplement le départ d’un processus d’apprentissage bien plus long et vaste qui va du dribble a l’acceptation de perdre. À titre d’adultes, nous avons tendance à oublier le processus impliqué.

Aucun d’entre nous ne se souvient combien de temps ça nous a pris pour apprendre à lire et à écrire, mais nous sommes tous d’accord pour dire que ça ne s’est pas fait en une journée. (Et éduquer un enfant à avoir de bons mouvements et des habiletés sportives est très similaire à éduquer un lecteur.)

J’aime la citation dans la vidéo du parent John Mantello : pour moi en tant que parent, ce processus est plus important que celui de gagner le trophée à 5 $ à la fin de la journée, déclare-t-il. Il nous faut plus de parents comme lui.

Une partie du processus consiste à autoriser nos enfants à demeurer propriétaires de leur jeu. Le jeu les concerne, eux, et non nous, les parents ou les entraineurs. Notre tâche consiste simplement à leur proposer d’excellentes programmations et de nous assurer que leur expérience est divertissante et instructive.

Alors que nous sommes à même de comprendre intellectuellement ce concept, on peut facilement se retrouver dépassé par l’émotion vécue à observer nos enfants pratiquer leur sport.

Nous voulons qu’ils soient Lionel Messi maintenant. Nous voulons qu’ils soient Wayne Gretzky aujourd’hui. Nous voulons qu’ils gagnent la médaille d’or aux Jeux olympiques en patinage artistique, danse sur glace cette année. Même s’ils n’ont que 8 ans

Les parents dont les enfants pratiquent un sport peuvent trouver des conseils judicieux dans cette vidéo. Primo, vous devriez rechercher des programmes qui suivent les principes du  développement à long terme de l’athlète (DLTA) comme le fait le modèle DLTJ communautaire de l’Ontario. Pour chaque stade, les jeux et les activités doivent être appropriés au développement physique, mental et émotionnel de l’enfant impliqué.

Secundo, vérifiez que les entraineurs ou les instructeurs sont pourvus de ressources de formation. Même les entraineurs communautaires bénévoles devraient comprendre les principes de base du développement de l’enfant et de l’entrainement.

Tertio, laissez les entraineurs entrainer. En tant que parent votre rôle consiste seulement à fournir un soutien positif à votre enfant.

La vidéo de l’association communautaire de soccer de l’Ontario DLTJ se trouve ci-dessous. Elle montre comment les programmes des enfants doivent être amusants et appropriés à leur âge, et elle fournit une excellente ressource à partager avec votre club de soccer local au cas où il douterait de l’importance de ces idées.

Articles similaires

Que pensez-vous?