Le jeu risqué gagne partout en popularité

Un peu partout dans le monde, on sent que le vent tourne : la mode était à la surprotection des enfants, mais de plus en plus de pratiques et de politiques favorisant le jeu risqué voient le jour.

Un excellent article du New York Times (version anglaise) présente les avantages des nouvelles approches préconisées en Grande-Bretagne, où on intègre le risque aux environnements de jeu. Il illustre également en quoi le Canada, la Suède et l’Australie ont choisi d’emboîter le pas.

Pourquoi la Norvège remporte-t-elle autant de médailles aux Jeux olympiques d’hiver?

Si vous avez regardé les Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang, vous avez sans doute constaté qu’un tout petit pays a obtenu des résultats de géant : la Norvège. Ne comptant que 5,3 millions d’habitants, cette nation a pourtant raflé 39 médailles, plus que tout autre pays. En comparaison, le Canada s’est classé troisième avec ses 29 médailles… et nous sommes 35 millions. La question est donc sur toutes les lèvres : comment est-ce possible?

Diffusez cette affiche pour appuyer l’approche multisports pour les enfants

Dans la plupart des cas, les enfants devraient éviter de se spécialiser trop tôt dans un sport ou une activité physique. En fait, pour mieux développer leurs aptitudes athlétiques et leur littératie physique, ils devraient essayer le plus de sports et d’activités possible avant l’adolescence. C’est ce qu’on appelle souvent l’« approche multisports ».

Découvrir plus