Cette gymnaste de 87 ans a commencé très jeune

Regardez ça, cela ne vous prendra pas beaucoup de temps :

Impressionnant, non?

Johanna Quaas était âgée de 86 ans lors de cette compétition. Elle en a à présent 87 et concoure toujours. Quaas a commencé la gymnastique jeune et en a fait toute sa vie. Elle a même épousé un gymnaste. Elle nous prouve qu’en étant actif lorsqu’on est enfant, on peut le rester toute sa vie. TOUTE la vie durant.

Bien que je n’aspire pas à devenir une gymnaste accomplie à l’aube de la trentaine, voir Quaas s’approprier ces barres parallèles m’a inspirée. Cela a bouleversé mes croyances profondément ancrées sur ce que des personnes — en particulier les femmes d’âge mûr — peuvent réaliser. Les vieilles femmes sont frêles? Elles doivent se déplacer prudemment pour éviter de tomber? Elles ne sont pas fortes? Tous ces arguments ont pris le bord à mesure que je la regardais évoluer.

Et tout ça en une minute de vidéo!

Que cela nous plaise ou non, les modèles nous influencent. Nous avons besoin d’eux. Nous avons besoin de voir des gens faire fi de ce qui nous semble impossible à accomplir. Parce que c’est ce qui nous permet d’essayer ou de persévérer lorsque les choses se corsent — quoi que nous fassions, que ce soit à l’école, en sport ou en art.

Saviez-vous que 75 % des enfants suivent l’exemple des membres de leur famille, de leurs amis et de leurs entraineurs? En d’autres termes, des vraies personnes et non des célébrités à l’écran?

Ce qui me ramène, non pas à Johanna Quaas, mais à vous. Les choix que vous faites pour mener une vie active et saine retomberont sur vos enfants. Ils suivront votre exemple. Plus que quiconque dans leur vie, les enfants se tourneront vers vous pour que vous leur indiquiez la voie à suivre.

Et ce qui est formidable c’est que vous n’avez pas besoin d’être une gymnaste de 86 ans en compétition pour susciter leur admiration ou leur respect. Le simple fait d’être leur maman ou leur papa suffit. Tout ce que vous avez à faire est de décider quel genre de modèle vous voulez être.

Lorsqu’une jeune personne, même douée grandit sans exemple vivant de ce qu’elle aspire à devenir — que ce soit un avocat, un scientifique, un artiste, ou un dirigeant de n’importe quel domaine — son objectif demeure abstrait. Des modèles dont on parle dans les livres ou aux nouvelles, aussi inspirants ou admirables soient-ils, sont en fin de compte trop peu accessibles pour être vrais, et encore moins influents. Un modèle en chair et en os procure plus que d’inspiration; son existence même est un gage de possibilités  en disant oui, « quelqu’un comme moi peut le faire. »

— Sonia Sotomayor

Image de Johanna Quaas © dpa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *