Comment aider votre enfant à développer ses habiletés motrices dans les airs

Avec le beau temps qui revient, peut-être avez-vous le pas un peu plus léger? Comme nous avons tous envie de gambader sous le soleil, nous en profitons pour vous présenter le dernier volet de notre série de quatre articles sur le développement de la littératie physique dans différents environnements. Après l’eau, la terre, et la glace et la neige, nous verrons maintenant comment développer les habiletés motrices fondamentales dans les airs.

Pourquoi est-ce important de développer la littératie physique dans les airs?

Pour apprendre à se déplacer dans les airs, il faut donner un nouvel élan – littéralement – aux habiletés acquises sur terre. Si l’on sait courir, bondir, lancer, sauter sur place et se tenir en équilibre de plusieurs façons, on peut apprendre à projeter son corps pour sauter haut ou loin, et faire des pirouettes et des culbutes dans les airs. Et quand on est capable de bondir, de sauter sur place et de sauter avec un élan, les habiletés que requièrent d’autres sports sont à notre portée :

  • Athlétisme : saut en longueur, saut en hauteur, saut à la perche, course de haies
  • Gymnastique
  • Danse
  • Sauts au volleyball
  • Lancers en foulée au basketball
  • Sauts pour inscrire un touché
  • Sauts et pirouettes en ski ou en patin
  • Plongeons
  • Et plus encore!

Un enfant qui apprend à se déplacer dans les airs développe aussi une meilleure conscience de son corps et une plus grande confiance en soi.

Pour commencer

Avant de sauter à pieds joints dans toutes ces activités, commençons par acquérir les habiletés de base. Et il n’est jamais trop tôt pour commencer!

Bondir et sauter

Les jeunes enfants, avec leur énergie débordante, semblent bondir partout presque intuitivement. Mais le saut est en fait une compétence acquise, que bon nombre d’enfants ne découvrent ou ne maîtrisent pas avant l’âge de deux ans. Votre enfant doit s’y exercer, et vous pouvez l’encourager. Jouez par exemple à des jeux comme saute-mouton ou la marelle. Quant aux plus vieux, ils peuvent sauter à la corde. Quand l’enfant maîtrise le mouvement de haut en bas, incitez-le à développer ses habiletés « en vol » en sautant d’un objet en hauteur, comme une marche, un banc ou une roche, ou en sautant sur un trampoline.

Sauter avec élan

Après le saut, l’enfant doit apprendre le saut avec élan, en ajoutant de la vitesse et une impulsion au mouvement de haut en bas. Pour y arriver, il doit courir, puis sauter en projetant un pied vers l’avant et l’autre vers l’arrière. Il peut facilement s’y exercer sur la pelouse ou au parc. Rendez l’exercice amusant en y ajoutant un obstacle à franchir, par exemple une corde à danser ou un ballon, ou en invitant l’enfant à alterner le pied avant, ou à sauter de côté ou à reculons.

Se balancer

Pour développer ses habiletés motrices dans les airs, il ne suffit pas de sauter; il faut aussi apprendre à se mouvoir sans contact avec le sol, par exemple en se balançant. Et pour cela, rien de mieux qu’une sortie au terrain de jeu. Les enfants peuvent se balancer en se suspendant à l’échelle horizontale, ou se propulser le plus haut possible sur une balançoire et en sauter, s’ils sont assez braves. Jouer avec une corde à Tarzan ou une tyrolienne les aide aussi à gagner en confiance et à prendre conscience de leur corps dans les airs.

Faire des pirouettes et des sauts périlleux

Ce sont les mouvements les plus difficiles à accomplir dans les airs, et les plus longs à maîtriser. Et, avouons-le, certains enfants ne prendront aucun plaisir à s’y exercer. Mais pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux, il s’agit de la prochaine étape du développement de leurs habiletés motrices et de la conscience de leur corps.

Il vaut mieux que les enfants commencent par faire des culbutes ou la roue pour s’habituer à se propulser vers l’avant et vers le sol. Avec de l’encadrement, ils peuvent s’y exercer sur la pelouse ou au gymnase. Un cours de gymnastique aidera ceux qui veulent développer davantage ces habiletés, notamment le saut périlleux. Les cours de natation permettent aussi d’apprendre et d’explorer ces mouvements. En plus, plonger et sauter dans l’eau, c’est une façon amusante de prendre l’air!

La maîtrise de ces habiletés motrices fondamentales dans les airs ouvre la porte à bien des sports et des activités : il y a tant de sports qui intègrent le saut sur place et le saut avec élan qu’il vaut mieux bondir sur toutes les occasions de s’y exercer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *