Vous n’avez qu’à bien vous tenir : ne voyez-vous donc pas les signes?

octobre 29, 2014 Aucun commentaire »
Vous n’avez qu’à bien vous tenir : ne voyez-vous donc pas les signes?

Trois types de personnalités auxquelles vous ne voulez jamais avoir affaire gravitent autour de vos enfants : le condescendant-Monsieur-je-sais-tout, la Debbie je-fais-tout et le pire de tous, le monstre du sport. Vous l’avez déjà croisé. Il est muni d’un calepin, mais il n’est pas le responsable. Il connaît les statistiques de chaque joueur dans la petite ligue. Et lorsque l’équipe de son enfant échoue, il est aussi pathétique que votre enfant de 2 ans qui fait une comédie parce qu’on ne lui a pas acheté le joujou qu’il convoitait. Mais, il n’y a pas que les gars qui sont de même! Que ce soit lors d’une partie de soccer, un cours de danse, un entraînement de rally cap, les mamans peuvent aussi leur faire concurrence. C’est donc sans surprise que les arénas de hockey arborent des panneaux affichant l’évidence. Ce qui n’est pas proclamé, ce sont les messages que les parents envoient à leurs enfants en ne se comportant pas adéquatement et c’est peut-être ceux-là qu’il serait bon de faire passer. Imaginez un peu :

  • Quand tu me critiques, tu me blesses.
  • Lorsque tu ris de mes coéquipiers, cela insinue qu’il est correct d’être cruel envers les autres.
  • Lorsque tu t’énerves contre l’équipe parce que nous avons perdu, je réalise qu’il n’y a que la victoire qui compte.
  • Lorsque tu couvres un joueur de honte, je comprends que l’importance du travail d’équipe est diminuée.
  • Lorsque tu me dévalorises aux yeux de mes amis et de mes coéquipiers, tu m’embarrasses.
  • Lorsque tu hurles ainsi, je grandis en pensant qu’il est normal de faire une scène lorsque les choses ne se passent pas comme je le voudrais.
  • Lorsque tu es en colère contre moi à cause de ma façon de jouer, j’en viens à croire que tu ne m’apprécies que lorsque je gagne.
  • Lorsque tu t’emportes contre l’entraineur, je pense qu’il est acceptable de blâmer les autres.
  • Plus tu enrages, le moins c’est amusant et ça me donne envie d’arrêter de jouer.

Allez une petite dernière :

  • Lorsque tu te couvres de ridicule tu ressembles à # $ %^&!

Parents, tournez 7 fois votre langue dans votre bouche avant de parler. Vous êtes un modèle pour vos enfants; la seule chose que vous devriez faire bruyamment est de les encourager. Mobilisons l’attention et faisons partie de la solution et non du problème. Si vous voyez un de ces panneaux, envoyez-nous une photo sur Facebook, Instagram, Pinterest, Twitter, ou par courriel.

Articles similaires

Que pensez-vous?