10 manières amusantes de réinventer la tague

10 manières amusantes de réinventer la tague

Si on vous dit jeu de cour d’école, vous pensez à quoi? Aux craies bien usées après une partie de marelle haute en couleur? Aux folles manœuvres de aki à la récréation? Et pourquoi pas la tague, un jeu universel qui transcende les générations et qui commence simplement avec un toucher de la main?

Indissociable des cours d’éducation physique, des terrains de jeu et des ruelles n’importe où dans le monde, la tague classique se joue sans grand équipement ni préparation. Dans une optique de littératie physique, la tague contribue merveilleusement au développement d’habiletés motrices fondamentales comme la course, l’esquive et l’arrêt, entre autres.

Vos enfants et vous aimeriez apporter une nouvelle touche à ce sport simple? Voici quelques idées et variantes de ce classique bien-aimé.

1. La tague malade

Dans cette version, tout le monde peut à la fois donner et recevoir la tague. Lorsqu’on se fait attraper, on doit garder la main sur l’endroit touché. Une deuxième touche? On doit protéger la « blessure » avec l’autre main et continuer à courir. À la troisième fois, on doit aller à l’« hôpital » – une zone délimitée en dehors de l’aire de jeu – et faire dix sauts avec écart pour « guérir » et recommencer à jouer.

2. La tague hot dog

Une variante gourmande! Dans celle-ci, le jeu commence en désignant une personne comme « tague ». Lorsqu’on est touché, on doit s’allonger au sol, les bras le long du corps et les jambes collées, en forme de saucisse à hot dog. Pour se faire libérer, deux autres joueurs doivent venir s’allonger de chaque côté en forme de « pain ». La tague ne peut pas toucher les trois personnes en train de former le hot dog, qui ont le droit de revenir au jeu.

3. La tague fourmi

Choisissez une personne qui sera la tague. Installez-vous dans un grand espace. Lorsqu’on se fait toucher, on « meurt comme une fourmi », en s’allongeant au sol avec les bras et les jambes en l’air. Pour qu’une fourmi revienne au jeu, elle doit se faire toucher chaque bras et chaque jambe par des personnes différentes. Lorsqu’on se fait attraper pour la troisième fois – appelons ça « trois années de fourmi » – on devient la tague.

4. La tague chaîne

Dans cette variante pour grand groupe, on commence en désignant une personne comme « tague ». Au fur et à mesure que les autres personnes se font toucher, elles doivent s’accrocher au bras de la tague et ainsi progressivement former une chaîne. Elles se coordonnent et communiquent ensuite pour réussir à attraper les autres joueurs. La dernière personne qui se fait attraper gagne, puis la partie recommence.

5. La tague pieuvre

Pour jouer à cette épopée aquatique, vous devez délimiter deux zones d’arrivée. Une personne est choisie comme tague : c’est la « pieuvre ». Pour commencer, la pieuvre se place au milieu du terrain. Les autres joueurs s’alignent en bordure d’une des zones d’arrivée. Lorsque la pieuvre donne le départ, tout le monde essaie de traverser vers l’autre rive sans se faire toucher. Si on se fait attraper, on devient une « algue » : on s’immobilise et on peut aider la pieuvre en agitant les bras pour toucher d’autres joueurs.

6. La tague soccer

Hybride entre les deux sports, cette variante met en scène deux « tagues », chacune équipée d’un ballon de soccer. Pour donner la tague, on doit botter le ballon aux pieds d’un joueur, qui reçoit alors lui aussi une balle et devient une autre tague. La dernière personne à se faire toucher par un ballon gagne. REMARQUE : N’oubliez pas de montrer aux joueurs comment botter le ballon de façon sécuritaire.

7. La tague gelée

Une variante rafraîchissante! Une personne joue la « tague ». Lorsqu’elle touche quelqu’un, la personne doit rester immobile, les jambes écartées. Pour pouvoir revenir au jeu, quelqu’un doit passer entre les jambes de la personne « gelée », sans se faire toucher par la tague. La partie se termine lorsque tout le monde s’est fait attraper et est « gelé ».

8. La tague Oonch Neech

Cette version de la tague, dont le nom signifie « haut et bas », est très populaire au Pakistan. On choisit la personne qui sera la tague, puis les autres joueurs tentent de lui échapper, mais ne sont protégés que s’ils ne sont pas par terre. On doit trouver un arbre, une pierre, un balcon, quoi que ce soit qui soit au-dessus du niveau du sol.

9. La tague des couleurs

Avez-vous déjà essayé la tague sous-marine? Dans cette variante parfaite pour la piscine, la « tague » se tient hors de l’eau (c’est le « plongeur ») et les autres joueurs sont dans l’eau près du muret (ce sont les « nageurs »). Toutes les personnes à l’eau choisissent une couleur dans leur tête. Le plongeur se met alors à décliner des noms de couleurs. Lorsqu’il nomme la couleur choisie par un nageur, celui-ci doit tenter de traverser la piscine sans être repéré ou touché par le plongeur. Les nageurs peuvent essayer de leurrer le plongeur, mais ils doivent absolument commencer leur traversée dans les dix secondes après la mention de leur couleur. Soyez toujours là pour superviser l’activité et demandez aux joueurs de respecter les règles de sécurité dans l’eau.

10. La tague des animaux

Pour créer ce zoo cocasse, délimitez quatre zones qui seront les « enclos », et choisissez une personne qui jouera le « gardien de zoo » (la tague). Séparez les autres joueurs en quatre groupes. Une personne jouera le « singe » : le petit taquin qui doit libérer les autres des enclos. Chaque groupe choisit un animal et un mouvement à garder pour toute la partie. Par exemple : le kangourou bondit, le guépard court, le cheval galope, etc. Au début de la partie, tous les animaux sont libres, mais s’ils se font attraper, ils doivent aller dans leur enclos. Le gardien de zoo tente d’enfermer tous les animaux, alors que le singe les libère!


Découvrez d’autres idées de jeux de groupe :

Éducation physique dans une cour : des jeux de groupe pour les espaces ouverts

Éducation physique dans la forêt : des activités de groupe pour développer les habiletés motrices

Dix façons de motiver les enfants à être actifs à l’école

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.