20 activités pour éveiller les sens de vos jeunes enfants

20 activités pour éveiller les sens de vos jeunes enfants

L’éveil sensoriel est sur toutes les lèvres. Mais de quoi s’agit-il, et pourquoi cet engouement? On trouve toutes sortes d’idées inspirantes, des bacs de riz multicolores aux tables d’éveil sensoriel avec sable, eau et figurines, mais ne vous y trompez pas : nul besoin d’équipement élaboré pour éveiller les sens de vos petits… Il suffit d’aller dehors!

Pour commencer, je vais vous donner une petite définition de l’éveil sensoriel et vous présenter ses avantages, ainsi que les bienfaits du jeu en extérieur. Ensuite, je vous donnerai 20 activités d’éveil sensoriel amusantes à réaliser en famille, peu importe où vous vous trouvez.

L’éveil sensoriel, qu’est-ce que c’est?

Les activités d’éveil sensoriel stimulent les sens de l’enfant : la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher, bien sûr, mais aussi le système vestibulaire (mouvement et équilibre) et la proprioception (position du corps dans l’espace). Eh oui, nous avons bel et bien sept sens! Les activités d’éveil sensoriel en sollicitent plusieurs. 

Young boy wearing glasses touches a large rock wall

Le rôle de l’éveil sensoriel  

On s’oriente tous dans le monde grâce à nos sens, mais chez les tout-petits, cette boussole est décuplée. Voilà pourquoi on voit constamment les enfants de moins de cinq ans se mettre des choses dans la bouche, saisir des objets et grimper partout. De quoi nous garder alertes! Il reste que les activités d’éveil sensoriel ont de nombreux bienfaits et jouent un rôle crucial dans le développement du cerveau en bas âge. Elles contribuent à forger de nouvelles connexions, à consolider les chemins neuronaux et à élaguer les synapses superflues. 

Ces expériences permettent aux enfants de développer des habiletés essentielles comme les fonctions cognitives (acquisition de connaissances), la motricité fine (manipulation de petits objets), la motricité globale(équilibre et marche), le langage (acquisition de vocabulaire), la résolution de problèmes (raisonnement), la mémoire (rappel d’expériences), les habiletés sociales (collaboration) et la régulation émotionnelle (gestion et l’expression des émotions). 

En voilà des habiletés! Les activités d’éveil contribuent aussi à développer l’intégration sensorielle – le processus par lequel on utilise l’information sensorielle pour réagir aux stimuli. En voici un exemple bien simple : une petite fille voit une balle. Elle se sert du mouvement et de l’équilibre pour la ramasser, comprend grâce au toucher et à la vue qu’il s’agit d’une balle à lancer, puis la lance à quelqu’un. C’est ainsi que les enfants assimilent des expériences sensorielles et apprennent à y répondre. Fascinant!

Boy climbs on a large fallen log in the forest

L’éveil sensoriel au grand air  

Ce que j’ai découvert avec mes quatre enfants, c’est que les meilleures activités d’éveil sont à deux pas : à l’extérieur! Pas besoin d’équipement particulier pour les amuser et les stimuler. On peut tous se lancer, n’importe où et n’importe quand, 365 jours par année, que ce soit au parc, dans notre cour, sur les sentiers, à la plage ou dans une flaque d’eau.

Tiens, l’autre jour, j’ai amené ma petite à l’aire de jeux. Elle était fascinée par le petit gravier au sol. Pendant quinze minutes, elle s’est amusée à creuser, ramasser et relâcher des poignées de petites roches. Tellement de sensations simultanées! Grâce à sa motricité fine, elle recueillait des roches; sa motricité globale l’aidait à rester en équilibre; et elle raisonnait pour comprendre comment recueillir le gravier. Le toucher, la vue, l’ouïe (et le goût – oui, elle a essayé d’y goûter…), tout fonctionnait à plein régime.

Un petit rappel de sécurité pour pratiquer l’éveil sensoriel à l’extérieur : La nature offre des possibilités infinies pour stimuler nos sens et, qui plus est, votre enfant a beaucoup à gagner à jouer et à explorer en toute liberté, voire à prendre des risques. Vérifiez cependant que l’environnement est sécuritaire pour éviter les mauvaises surprises N’hésitez pas à intervenir. 

Child walks on a pile of rocks along the shore of a body of water

Jeux d’extérieur 

Voici une panoplie d’activités d’éveil sensoriel que vous pourrez essayer au grand air avec votre enfant.

  1. Le jeu des roches : On trouve toutes sortes de roches. En manipulant, tenant, déplaçant ou rassemblant des galets ou du gravier, ou en creusant avec ses mains ou une pelle, votre enfant développera son toucher, son ouïe et sa vue. Une activité à pratiquer aux terrains de jeu, à la plage, le long des ruisseaux et sur les sentiers. Astuce : proposez à votre enfant de rapporter sa roche préférée à la maison pour commencer une collection.
  2. Pieds nus dans l’herbe : Marcher, gambader, courir pieds nus dans l’herbe (ou le sable, la boue, le gravier!)… voilà une expérience qui stimulera le sens du toucher de votre enfant, ainsi que sa proprioception et son système vestibulaire. Conseil de sécurité : S’il y a des fleurs de trèfle au sol, prenez garde aux abeilles; méfiez-vous aussi des morceaux de verre et autres objets coupants.
  3. Roulades sur la colline : On l’a tous fait dans notre jeunesse, n’est-ce pas? Rouler sur l’herbe d’une colline gazonnée stimule le système vestibulaire et la proprioception, en plus de l’odorat et du toucher.
  4. Jeux d’eau : Un classique qui active tous les sens : éclabousser, patauger dans l’eau, la recueillir, la déverser… Quel plaisir fou que de jouer dans l’eau dehors! Au lac, au ruisseau, dans un étang ou une flaque, avec des jets d’eau, des seaux, une table de jeu aquatique (en anglais) ou à la piscine, les options sont infinies. Conseil de sécurité : Surveillez toujours votre enfant lors d’activités aquatiques.
  5. Gâteaux de boue : Votre enfant n’est pas attiré par les sensations collantes, visqueuses ou gluantes? Vous pourriez attiser son intérêt par une activité de fabrication de gâteaux de boue. Astuce : Vous avez une cour? Installez une cuisine de boue. Suivez notre guide pour la fabriquer (en anglais)!
  6. Mission vers de terre : De curieuses bestioles se cachent sous nos pieds. En creusant pour dénicher de visqueux vers de terre, votre enfant développera son sens du toucher et de la vue, sa proprioception et son système vestibulaire. Astuce : Après la pluie, le ver de terre pointe aussi le bout de son nez sur les trottoirs et les routes – pas besoin de terre pour en trouver!
  7. Le petit singe : En se balançant aux branches d’un arbre ou dans une cage à singes, votre enfant développera son système vestibulaire et sa proprioception. Repérez des branches solides[A1]  ou des cages à singes, au parc ou sur les sentiers.
  1. Ma boîte-nature d’éveil sensoriel : Proposez à votre enfant de confectionner sa propre boîte d’éveil sensoriel en recueillant des éléments de la nature – coquillages, pommes de pin, pierres, bâtons, feuilles… Combinez différentes formes et textures, puis rassemblez-les dans un panier ou un contenant. En manipulant ces objets, votre enfant éveillera son sens du toucher et de la vue.
  2. À pieds joints dans les feuilles : Cet autre classique – râteler, rassembler, lancer des feuilles mortes, ou sauter dans le tas – stimulera tous les sens de votre enfant. Astuce : Les jeunes enfants adorent imiter leurs parents; trouvez un râteau à leur taille et ils auront sûrement beaucoup de plaisir à vous aider à rassembler un tas de feuilles.
  3. Les mains dans le sable : Sable fin ou à gros grains, sec ou mouillé… votre enfant pourra le pelleter, le manipuler ou le sculpter, développant ainsi son sens du toucher et de la vue, son système vestibulaire et sa proprioception. À découvrir à la plage, au parc ou dans sa cour avec un bac à sable. Astuce : Construisez un carré de sable miniature en plaçant le contenu d’un sac de sable dans un petit bac. 
  4. Un bâton, mille jeux : Un bâton, c’est une baguette magique, une épée, une pelle, une canne à pêche… encouragez votre enfant à laisser libre cours à son imagination et à aiguiser ses sens. Astuce : Mettez-le au défi de trouver différents types de bâtons – court, long, étroit, costaud, lisse, raboteux, etc.
  5. La chasse aux bruits : Une fois adultes, on filtre la plupart des sons qu’on entend. C’est ce qu’on appelle l’attention sélective. Il faut un certain temps aux enfants pour développer cette habileté, ce qui explique leur sensibilité aux environnements bruyants. Pour aider votre enfant à travailler son sens de l’ouïe, jouez à identifier les sons : souffle du vent, bruissement des feuilles, chant des oiseaux, cris des écureuils, passages des avions, klaxons des voitures… combien de sons saura-t-il reconnaître?
  6. Escalade sur petits rochers : Les rochers et les grosses pierres offrent une surface parfaite pour grimper, se tenir en équilibre, escalader ou se hisser, stimulant par la même occasion le système vestibulaire et la proprioception. Une activité qui se pratiquera dans un terrain de jeu naturel, à la plage ou sur les sentiers. Conseil de sécurité : N’aidez pas votre enfant à grimper des surfaces trop complexes; il lui sera ainsi plus facile de redescendre par ses propres moyens sans tomber. Pour prévenir les chutes, assurez-le en vous tenant à proximité, les bras tendus.
  7. L’équilibriste : Marcher sur un tronc d’arbre ou une poutre stimule le système vestibulaire et la proprioception. Vous trouverez ce type de surfaces à la plage, sur les sentiers ou au parc. Proposez à votre enfant d’essayer pieds nus pour activer son sens du toucher – est-ce plus facile qu’en portant des chaussures?
  8. Dessins de boue : Les dessins de boue sont non seulement amusants à réaliser, mais ils stimulent aussi plusieurs sens. Suggérez au jeune artiste de laisser sa signature sur des roches, dans l’allée, sur un panneau de bois ou du papier journal.
  9. Le tourbillon : Quel enfant n’aime pas tourner sur lui-même? La raison est bien simple : ce mouvement permet de développer le système vestibulaire et la proprioception. À pratiquer dans sa cour, au parc, ou encore avec les installations de l’aire de jeux!
  10. Plaisirs sous la pluie : La pluie stimule nos sens avec une panoplie d’odeurs, d’images, de sons et de sensations tactiles. De plus, le sol devient glissant et il s’y forme des flaques parfaites pour s’amuser. Astuce : Votre petit aimera particulièrement s’amuser dans la pluie s’il est habillé en conséquence.
  11. Des odeurs à découvrir : En développant son sens de l’odorat, votre enfant enrichira par la même occasion son goût et son vocabulaire. On trouve toutes sortes d’odeurs à l’extérieur, quelle que soit la saison : fleurs, feuilles, aiguilles de conifère, gazon, terre, pommes de pin, roches… reniflez-les toutes!
  12. Auprès de mon arbre : La nature a tant de textures à offrir au toucher et à la vue. Proposez à votre enfant de faire un câlin à un arbre : que ressent-il? Est-ce que c’est rugueux, piquant? Vous pourriez même l’inviter à calquer la texture du tronc sur une feuille de papier à ramener à la maison.
  13. La chasse aux trésors… sensoriels! Avec cette activité amusante, les jeunes explorateurs sont appelés à utiliser leurs sept sens. Trouvez des choses à sentir, entendre, voir, toucher et goûter à l’extérieur, qu’ils pourront essayer de dénicher. Apportez ce guide imprimable dans l’aventure! Gambadez dans votre cour, courez le long du rivage ou sautillez dans le parc, mais surtout… amusez-vous! 

Ce que les activités d’éveil sensoriel ont de merveilleux, c’est qu’elles interpellent naturellement les jeunes enfants. Même si vous n’avez rien prévu ils trouveront toujours de quoi s’amuser à l’extérieur et – point non négligeable – vous n’aurez pas à ramasser des grains de riz multicolores aux quatre coins de votre plancher!

Quelle activité a le plus ravi votre famille? Faites-nous-en part dans les commentaires!

Photos gracieuseté de Josée Bergeron.


En savoir plus sur les jeux en plein air :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.