Bâtir le cerveau de votre enfant grâce à la littératie physique

Dans le dernier article, j’ai écrit que développer le cerveau de votre enfant c’est comme bâtir une maison. C’est pendant la petite enfance qu’il faut constituer les bases solides grâce auxquelles une maison robuste — qui peut durer toute une vie — peut-être bâtie. Tout comme les quatre murs d’une maison, le cerveau d’un enfant renferme quatre sphères principales de développement : cognitive, émotive, sociale et physique.

Chacune de ces quatre sphères a besoin d’être protégée et entretenue afin que la maison de l’enfant soit bien équilibrée.

  • Le développement cognitif fait référence à l’apprentissage du jeune enfant de la parole, de la lecture, de l’écriture et du calcul. Et aussi comment un enfant  apprend à réfléchir à une situation, à planifier et résoudre les problèmes.
  • Le développement émotionnel consiste en l’apprentissage d’un jeune enfant à comprendre ses émotions et à les exprimer de façon acceptable. C’est ainsi qu’un enfant apprend à dire qu’il est fatigué, en colère ou mêlé. Puis, avec l’aide de ses proches, il apprend à gérer ses émotions afin d’aider sa famille, ses professeurs et ses amis à prendre conscience de ce dont il a besoin.
  • Le développement social est le fait d’apprendre à se faire des amis, à partager et à jouer avec les autres. À mesure qu’un enfant se développe sur le plan social, il apprend à composer avec ses amis sur les choix des jeux, et il sait que son tour sur la balançoire ne tardera pas. Il apprend à se contrôler et parvient à gérer les distractions.
  • Le développement physique ne porte pas seulement sur le fait de grandir. Il s’agit d’un enfant qui apprend à contrôler les muscles larges (motricité globale) de son torse, de ses bras et de ses jambes pour sauter, courir et donner des coups de pieds. Il s’agit aussi pour lui d’apprendre à contrôler les petits muscles de ses mains et de ses doigts (motricité fine) pour tenir un crayon à mine, pour dessiner et tourner les pages d’un livre.

 

La littératie physique pour les jeunes enfants. Reliée au développement précoce du cerveau?

Il est logique que de jeunes enfants physiquement actifs connaissent des effets physiques positifs. Les résultats visibles sur le plan de la santé physique sont : un corps en bonne santé, un cœur sain et un poids santé. En plus des habiletés de la motricité fine et globale, les enfants physiquement actifs développent une meilleure coordination et une meilleure posture, et apprennent à bouger avec dextérité en faisant appel à : la force, l’adresse, l’équilibre, l’endurance et la souplesse.

Toutes ces caractéristiques que les enfants physiquement actifs développent améliorent leur littératie physique.

Mais être doté de la littératie physique contribue également à un bien-être général. De récentes études ont démontré que dans nos vies très occupées, les jeunes enfants peuvent véhiculer les effets du stress et de l’anxiété, et apprendre à adopter des modes de vie sains lorsqu’ils sont physiquement actifs. Comme les adultes!

Les quatre murs du développement

Comme quatre murs robustes d’une maison bien bâtie, les quatre sphères du développement sont reliées et se soutiennent mutuellement pendant que le cerveau de l’enfant se développe. De ce fait, il y a de nombreux avantages au développement global des enfants lorsqu’ils sont physiquement actifs et dotés de la littératie physique. Ces enfants s’en sortent mieux sur le plan de :

  • la santé mentale
  • l’estime de soi
  • la résolution de problème
  • l’attention/le focus
  • l’autoréglementation
  • le contrôle de soi
  • les relations avec ses pairs
  • les aptitudes sociales
  • la concentration
  • la conscience de soi
  • la conscience des autres
  • l’imagination

Les scientifiques nous disent que les quatre sphères du développement travaillent de concert pour développer un cerveau en santé. Lorsque les enfants sont en bonne santé physique, ils apprennent mieux à l’école. Lorsque les enfants sont physiquement actifs, ils sont plus en mesure de se concentrer et de résoudre des problèmes. Toutes les sphères de développement – les quatre murs de la maison d’un enfant – doivent se développer également pour mener une vie saine, heureuse et productive. En d’autres termes : l’une ne fonctionne pas sans les autres!

Dans le prochain article, j’expliquerai l’importance de constituer les éléments du cerveau : les expériences.

Le second d’une série

Cette série d’articles explique l’histoire du développement du cerveau du jeune enfant et la façon dont il est relié au développement de la littératie physique.

Lisez les articles précédents :

Les prochains articles observeront :

  • comment le cerveau de notre enfant se développe à travers les rapports et les expériences
  • l’importance d’aider toutes les sphères du développement incluant le développement physique
  • comment nous pouvons nous interposer au stress qui a une incidence sur la structure du cerveau d’un enfant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *