Le sport est l’ultime outil d’épanouissement pour cette famille

mai 2, 2014 Aucun commentaire »
Le sport est l’ultime outil d’épanouissement pour cette famille

Le 15 avril 2011, Élaine Couture et Claude Rajotte ont reçu un diagnostic de maladie pour leur petite dernière, l’autisme. Ils auraient pu s’écraser, se décourager et nous aurions compris… mais cette famille a choisi d’aborder la vie d’une toute autre façon.

La joie de vivre, autant pour les parents que la sœur aînée d’Océane, Alys, reste un exemple pour tous ceux qui les côtoient. La famille Rajotte réussit à s’épanouir et à faire grandir leurs deux petites filles grâce aux sports et à leur vie active, et surtout, grâce au patinage artistique.

Tout cela a débuté à la garderie où Alys a eu la piqure pour le patinage artistique. Dès ce premier instant, Alys est devenue le modèle ultime pour la petite Océane.

Océane patine depuis qu’elle est âgée de 2 ans. Voulant faire comme sa grande soeur Alys, elle a rapidement développé un intérêt pour ce sport dès l’instant qu’elle a enfilé sa première paire de patin. « C’est comme si elle avait des chaussures dans les pieds, pour elle, il n’y avait aucune différence, c’était naturel! », raconte sa mère, Élaine Couture.

À travers le sport, la petite Océane grandit, socialise et évolue à travers sa maladie. Le patinage artistique par le billet du programme des Olympiques spéciaux, lui permet de se concentrer, d’explorer et de s’épanouir. Une réussite au patin, une réussite dans sa vie!

Océane a été la première enfant de 4 ans à participer aux Olympiques spéciaux des Jeux du Québec à Saguenay en 2012. Une grande étape dans sa vie. Terminant au 4e rang, ce n’est pas sa position l’important, mais ce que l’événement lui a apporté.

Les milliers de spectateurs n’ont pas remarqué ses difficultés sur la glace. Nouvel endroit, nouveau public, mais toujours concentrer dans son élément, le patinage artistique.

Nous disons que ça prend toute une communauté pour élever un enfant, ici cela prend tout son sens. Le club de patinage artistique de Magog a toujours ouvert les portes à Océane et encore plus son entraîneure, Lucille Verschaeve, d’une grandeur d’âme inestimable, qui tous posent des gestes très simples, mais qui font toute la différence.

Aujourd’hui âgée de 6 ans, Océane est double championne provinciale. Ces jeunes des Olympiques spéciaux grandissent et s’épanouissent avant tout par le sport. Le sport change leur vie!

Articles similaires

Que pensez-vous?