7 étapes pour préparer votre enfant à être sur son bedon

Écrivaine invitée Christie Kiley
Le temps sur le ventre est important parce que les habiletés apprises en étant à plat ventre sont essentielles pour le développement futur. Mais les enfants ne naissent pas en étant capables de tenir leur tête droite, et c’est pourquoi se retrouver sur le bedon peut leur paraître inconfortable et les frustrer.

Beaucoup de sources que j’ai consultées recommandent aux parents d’essayer de mettre leur enfant sur le ventre entre 30 et 60 minutes par jour,  en une fois ou réparties dans la journée par petites périodes. En y pensant bien, ça ne représente pas beaucoup de temps!

Plutôt que de s’en tenir à un nombre défini de minutes pendant lesquelles vous forcez votre bébé à être allongé sur le sol (ce qui finira vraisemblablement par des pleurs et des cris comme ce fut le cas avec le mien), votre bébé peut à la place, franchir les étapes listées ci-dessus afin de gagner la force et l’endurance dont il a besoin pour s’allonger seul sur le ventre et apprécier cette position!

Recommencez chaque étape plusieurs fois dans la journée, jusqu’à ce que vous arriviez à l’étape sept. Essayez de ne pas laisser votre bébé pleurer pendant qu’il est sur le ventre, bien que des geignements soient normaux lorsqu’il s’efforce de marcher à quatre pattes et de bouger, et faites de votre mieux pour l’encourager à se maintenir au niveau de vos yeux en lui parlant ou en chantant.

Supervisez toujours votre bébé pendant qu’il est sur le ventre pour vous assurer qu’il est en sécurité. Et comme mentionné auparavant, considérez ces étapes comme des suggestions plutôt que comme des exigences rigoureuses. Laissez votre bébé (et votre intuition) vous guider.

1. Bébé a la tête sur l’épaule d’un adulte pendant qu’il fait son rot ou que vous le promenez

Celle-ci est l’une des positions les plus courantes pour tenir un bébé, alors félicitations! Puisque vous êtes en train de lire ce texte, vous avez donc atteint la première étape.

C’est vraiment cette étape qui aidera bébé à être à l’aise en position allongée. Plus il est juché haut sur votre épaule, et plus il aura besoin de force pour garder sa tête droite et stable.

2. Bébé est allongé sur l’abdomen d’un adulte pendant qu’il dort ou qu’il joue en étant lui-même sur le ventre

Comme pour l’étape une, c’est une pratique très courante chez les parents de nouveau-nés et le personnel soignant. Et – pourrais-je ajouter – l’une des plus adorables et mémorables positions des premiers jours de sa vie alors qu’un lien affectif s’installe entre vous. Mes premières larmes postpartum (des larmes de joie!) ont été versées alors que mon bébé avait une semaine, qu’il tétait et qu’il s’est endormi sur moi dans cette position. Oh comme ces jours-là me manquent!

Si votre enfant n’est pas à l’aise à l’horizontale ainsi positionné, ce qui sera probablement le cas s’il est réveillé, vous pouvez simplement vous pencher en arrière ou vous allonger sur le dos pendant qu’il se repose sur vous. Il est maintenant temps de relaxer dans votre fauteuil inclinable ou de vous caler avec des coussins sur le canapé pour trouver la bonne position – que ne ferions-nous pas pour bébé, n’est-ce pas?

 

3. Bébé est allongé le ventre sur le bras d’un adulte pendant qu’il joue ou qu’on le porte

Cette position demande un peu de pratique, mais la façon la plus simple d’y parvenir est de placer un avant-bras entre les jambes du bébé jusqu’à la région thoracique, puis de ramener l’autre avant-bras entre l’épaule et l’oreille qui sont le plus proches de votre propre corps. Mêlée ? Imaginez ce que ce serait de le tenir à l’horizontale, son dos vers vous puis de le tourner sur le ventre pendant que vous le tenez dans les airs. (Cela peut aussi être une super position pour calmer les enfants capricieux ou qui ont des gaz.)

Vous pouvez vous entrainer avec une poupée poupon ou devant un miroir si vous n’êtes pas sûre de vous. Une fois que vous avez compris comment faire, amusez-vous et branchez la musique pour danser avec votre bébé pendant que vous le portez dans cette position. Quelques-uns de mes morceaux préférés sont de Raffi, VeggieTales, Yo Gabba Gabba! et Elizabeth Mitchell.

Vous pouvez bouger bébé rapidement et lentement, de haut et en bas, en tournant… selon ses préférences! Assurez-vous simplement de vous arrêter quelques secondes chaque minute afin de permettre à son corps de bien enregistrer les mouvements (le corps s’habitue aux mouvements continus et arrête en quelque sorte de les ressentir s’ils continuent toujours au même rythme trop longtemps). Vous pouvez aussi essayer une variation de cette prise en jouant à « super bébé » avec votre tout petit!

4. Bébé est allongé sur son ventre sur un ballon d’exercices, un ballon de plage, un gros oreiller ou le tibia d’un adulte

C’est une position géniale parce que vous pouvez varier l’angle de la position de votre bébé et ainsi déterminer le degré de difficulté. Plus l’inclinaison est prononcée et plus votre bébé qui commence seulement à être sur le ventre sera à l’aise (tout comme un nouveau-né sur l’épaule d’un adulte) alors qu’une position plus à l’horizontale sur le dessus du ballon, d’un oreiller ou des tibias représentera un plus gros défi et sera plus indiqué pour les bébés plus avancés dans le processus.

Lorsque votre bébé est sur le ballon et que vous êtes tous les deux confortablement installés, vous pouvez commencer à le balancer doucement d’avant en arrière en vous assurant de bien le tenir par l’abdomen et que la cadence à laquelle vous le soumettez lui convient. Alors que vous pouvez placer vos mains sur les hanches de bébé et vous tenir derrière lui, il vaut mieux vous placer en face de lui pour qu’il vous voie et puisse interagir avec vous.

Si vous n’avez pas de ballon d’exercices, un gros coussin fera l’affaire en plaçant votre bébé avec son thorax au niveau du bord inférieur du coussin et en le rehaussant afin qu’il soit autant incliné que sur un ballon.

Et si vous voulez vraiment de l’interaction, vous pouvez vous allonger sur le dos, ramener vos genoux et vos hanches à 90 degrés et placer bébé sur vos chevilles en le tenant fermement et en variant l’angle de sa position (cette position s’adresse plutôt aux gens de grande taille, qui ont des tibias plus longs que nous qui sommes courts sur pattes). Plus vous fléchissez vos genoux (c’est à dire, plus l’angle est petit), plus bébé sera incliné et donc mieux installé pour démarrer.

Vous pouvez transformer cet exercice en jeu en l’installant sur vos tibias et en jouant à « l’ascenseur» en l’élevant et en le redescendant en chantant, en parlant ou en faisant autre chose, tant que ça reste un jeu.

5. Bébé est allongé sur le ventre sur les jambes d’un adulte, celui-ci étant assis sur une chaise ou par terre (la position de la jambe peut varier)

Croyez-le ou non, j’ai d’abord découvert cette position alors que j’essayais désespérément de calmer mon nouveau-né souffrant de coliques (ces jours-là ne me manquent pas!) Je bénis ma mère de m’avoir montré ce truc – bébé allongé à plat ventre sur ses jambes, lui soutenant sa tête (qui se tourne de côté), frottant ou tapotant son dos et éventuellement lui présenter une suce. Ça a vraiment bien fonctionné.

Lorsqu’il a eu quelques mois, j’ai découvert que cette position pourrait effectivement être utilisée comme introduction au temps sur son bedon. Celle que je préférais, c’était assise par terre, les jambes tendues pour qu’il puisse commencer à orienter ses bras vers l’avant sur le sol. Voilà qui nous amène à l’étape 6…

6. Bébé est allongé sur le ventre, le haut du corps rehaussé d’une serviette enroulée sur elle-même et disposée sur le sol, ses bras au-dessus de la serviette

Vous pouvez aussi installer bébé de manière à ce que le haut de son corps se retrouve au-dessus de votre jambe à la place d’une serviette, ou vous pouvez vous asseoir par terre, vos jambes en forme de diamant (vos semelles se touchent), bébé face à vous, son thorax au-dessus de la partie où vos pieds sont réunis. Vous pouvez placer un jouet, un livre ou encore une autre personne en face de lui afin de rendre cette position plus interactive.

Je pense que nous avons fini par sauter cette étape parce que mon fils voulait absolument marcher à quatre pattes et que cette position le frustrait. Faites ce qui marche avec bébé, il saura vous faire comprendre ce qu’il aime.

7. Bébé est allongé tout seul, à plat ventre sur le sol

Tada! Continuez à jouer et à lui lancer des défis, et avant même que vous ne vous en rendiez compte il se relèvera prêt à s’élancer!

Bonne chance dans vos efforts de temps sur le ventre!

À propos de Christie

Christie Kiley est ergothérapeute en pédiatrie et affiche un blogue (en anglais) sur MamaOT.com, où une version de ces conseils du temps sur le ventre est d’abord apparue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *