Un robot qui habille les enfants, pouvoir contrôler le temps et 9 autres choses que je désire pour Noël

C’est la plus belle période de l’année. Surtout si vous êtes de ceux qui aiment les listes.

Car il semblerait que tous les mois de décembre le monde entier complote pour ne donner aux parents rien de moins que mille listes : les choses à faire, les choses à donner, les choses à mettre au four, les choses à nettoyer, et des choses auxquelles participer. Vous je ne sais pas, mais moi je croule sous les listes.

Alors, en y réfléchissant bien, une de plus ou une de moins…

Excepté que celle-ci serait un peu différente, parce que juste pour moi, avec les choses que je voudrais.

Voici 11 souhaits pour les vacances qui me combleraient pendant ce mois de décembre :

  1. Un thé le matin qui serait chaud jusqu’à la dernière gorgée. Vous savez, à la place de celui que je passe mon temps à réchauffer chaque fois que l’on m’appelle pour retrouver un certain jouet, pour remplir un verre d’eau ou essuyer un popotin.
  2. Le luxe de laisser papa Noël offrir tous les cadeaux cette année. En me prêtant simplement un petit elfe, je serais déjà ravie (tant que ce n’est pas le rapporteur — Papa Noël n’a quand même pas besoin de tout savoir sur moi, n’est-ce pas?)
  3. Que mon enfant en maternelle remplace à vie « parce que » par le mot qu’il a inventé : « pake ».
  4. Une photo de la famille pour la carte de vœux sur laquelle pas seulement un, ni deux, mais les trois enfants sourient et regardent en direction de l’objectif. Avec des points en prime si l’enfant qui a toujours les cheveux en bataille est bien coiffé et le double des points si ma fille en maternelle, qui choisit elle-même ses vêtements depuis qu’elle est toute petite, ne porte pas ses leggins rose bonbon avec un trou au genou ce jour-là.
  5. L’un de ces dessins destinés à mettre sur le réfrigérateur (avec son magnifique prénom que nous lui avons choisi gribouillé et illisible en haut) qui me rappelle combien il est formidable d’être une maman.
  6. Une, une seule heure du dodo qui se passe exactement comme sur la liste de vérification (que nous avons copié de Pinterest, rien de moins). Comment se fait-il que ces enfants ne remarquent pas qu’il n’y a pas de case à cocher pour « demander un autre verre d’eau en même temps qu’une nouvelle chanson à écouter sur le chemin de la salle de bain pour le troisième pipi de la soirée? »
  7. Une sieste.
  8. Pouvoir contrôler le temps. Le ralentir lorsque j’écoute mon petit dernier me raconter la plus adorable histoire du monde, ou que je ris d’une plaisanterie (une vraie – qui est drôle) que mon fils de 8 ans vient d’inventer. De l’accélérer lorsque mes enfants ont fini d’interpréter leur morceau au concert de l’école et qu’il reste encore une heure.
  9. Un robot pour les vêtements de neige. Une petite merveille technologique qui vêtirait les enfants en bas âge de leur pantalon de neige, leur manteau, leur tuque, leurs bottes et leurs mitaines. Et qui tendrait chaque matin aux adultes une tasse de thé sur le chemin de la sortie. (Une maman a bien le droit de rêver)
  10. La faculté de revenir à l’époque où mes enfants étaient des bébés, juste pour un instant. Pour les prendre dans mes bras, pour plonger mon regard dans leurs minuscules visages innocents, câliner leurs douces joues rondes et respirer l’odeur de bébé une dernière fois.
  11. Un rappel de profiter des moments présents de leur enfance. Pour donner raison à tous ceux qui me disent que ce sont les meilleures années de ma vie. Parce qu’elles le sont indubitablement. Il est juste difficile de s’en souvenir lorsque mes enfants s’essuient le nez sur la manche de ma nouvelle chemise et que j’essaye de cocher l’un des nombreux éléments de l’une de mes mille listes.

Ce n’est quand même pas trop demander, si? OK, peut-être que j’ai poussé un peu loin avec la sieste…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *