5 activités amusantes pour développer ses compétences à vélo

Faire du vélo est une activité simple et amusante pour faire bouger les enfants à l’extérieur au printemps, en été et en automne. Mais, comme toute compétence, il faut apprendre à faire du vélo correctement. Si vos enfants ont peur d’aller trop vite ou s’ils ne savent pas comment freiner, par exemple, ils risquent de perdre confiance envers cette activité.

Alors, quelles sont les habiletés cyclistes sur lesquelles les parents doivent se concentrer en premier? En fait, il faut surtout travailler la direction, le freinage, l’accélération et le ralentissement, l’équilibre et la coordination des mouvements des pédales.

L’étape suivante? Développer ces techniques! Les enfants acquièrent des connaissances plus rapidement lorsqu’ils jouent et s’amusent. Voici donc cinq activités ludiques qui peuvent aider votre enfant à développer ses compétences et sa confiance en lui autour du vélo.

1. Course d’obstacles dans l’allée pour s’entraîner à manœuvrer son vélo

Il suffit de sortir devant la maison pour apprendre à conduire un vélo. Les parents peuvent créer une course d’obstacles amusante dans leur allée en utilisant des pierres colorées, de gros animaux en peluche, des seaux de sable (comme cônes) et d’autres objets adaptés aux enfants que vous avez dans la maison, le garage ou votre hangar. 

Créez un parcours courbé et dynamique pour que vos enfants puissent le traverser. Un autre élément amusant de cette activité est de demander à votre enfant de vous aider à préparer le parcours!

Lorsque la course d’obstacles est prête (et lorsque les mesures sanitaires seront levées), invitez vos amis ou vos voisins à se joindre au jeu. Vous pouvez en faire une compétition, où les enfants pourront former des équipes ou jouer individuellement.

2. Dessinez des voies de circulation pour apprendre à freiner

Utilisez la craie et tracez des voies de circulation sur le trottoir devant votre maison, dans un stationnement vide ou même dans un espace ouvert dans un parc. Assurez-vous de tracer un point final!

Demandez à vos enfants de faire des sprints (dans leur voie) sur leur vélo et de freiner aussi près que possible de la ligne. Les parents peuvent aussi participer à l’activité.

3. Amusez-vous à rouler dans les flaques d’eau

Les jeunes cyclistes ont souvent un peu peur de la vitesse lorsqu’ils font du vélo, surtout une fois que les roues d’entraînement soient enlevées. 

Mais même les cyclistes les plus hésitants ne pourront s’empêcher d’aller un peu plus vite avec cette activité amusante! Après une pluie, prenez vos casques et partez en vélo à la recherche de flaques d’eau. Traverser des flaques d’eau est une façon amusante (et mouillée) de pousser le cycliste le plus réticent à aller plus vite et d’améliorer l’effet d’éclaboussure! C’est un excellent moyen de donner confiance à votre enfant dans son pédalage et de l’aider à accroître sa vitesse afin qu’il puisse faire de plus longues promenades dans le futur.

Mais attention de ne pas rouler si vite que le vélo glisse!

4. C’est le plus « lent » qui gagne la course à l’équilibre

Si vous roulez aussi lentement que possible, vous pouvez développer votre sens de l’équilibre. Préparez un parcours en ligne droite où le but de la compétition est de rouler aussi lentement que possible, sans poser un pied au sol. Sortez à nouveau la craie pour tracer les voies. Ou bien, attendez une journée d’été chaude et faites simplement passer les enfants à travers un arrosoir! Le dernier à atteindre la ligne d’arrivée gagne!

5. Construisez un chemin de bois pour le vélo de montagne

Vous voulez préparer vos enfants à parcourir les sentiers naturels, un jour? Si vous avez quelques vieux morceaux de bois à disposition (article en anglais), créez une piste cyclable en bois qui est longue et serpentée dans votre jardin. Vous pouvez utiliser de vieilles planches de bois, ou des planches de bois supplémentaires qui pourraient être des restes d’un projet de rénovation de la maison. Pas besoin de clous ou de marteaux; il suffit d’aligner les pièces de bois en parallèle pour construire une piste d’environ un mètre ou deux de largeur. Il n’est pas nécessaire que le chemin soit joli, et vous pouvez utiliser des pièces différentes.

Les enfants sont habitués à naviguer facilement sur du béton ou de l’asphalte, alors faire du vélo sur un sentier en bois (cahoteux) les préparera à la route accidentée qui les attend lorsqu’ils font du VTT sur des sentiers naturels désignés. Ils peuvent gagner des points supplémentaires s’ils restent sur le chemin en bois sans que leur vélo ne tombe dans l’herbe.


À lire aussi :

Comment apprendre à votre enfant à faire du vélo

L’astuce pour lui apprendre à faire du vélo sans petites roues

3 choses à faire pour une rentrée à vélo réussie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *