Les jours de pluie : 6 idées pour éviter les gouttes d’eau et garder vos enfants actifs à l’intérieur

Note de l’éditeur : Cet article est une re-publication de 2014, mais est toujours d’actualité.

Lorsque vous vivez en plein à l’endroit le plus pluvieux de North Vancouver, vous apprenez rapidement à ne pas laisser la pluie vous pourrir l’existence.

Mais il y a des jours, où la pluie tombe au-delà de l’entendement. Les jours où les parents et les enfants échangent des regards voulant dire, « impossible qu’il pleuve plus que ça! » Jusqu’à ce que ce soit le cas.

Et les jours où on a l’impression que le toit va s’effondrer et que la pluie est si assourdissante que nous avons du mal à nous entendre de par le martèlement des gouttes, on trouve quelque chose à faire à l’intérieur. Nous trouvons des moyens d’être actifs et de faire bouger notre corps en dépit du temps humide. Et nous trouvons un tas d’amusements.

Voici quelques exemples qui nous tiennent occupés à l’intérieur les jours pluvieux.

  1. La lutte : Nous disposons quelques tapis de yoga épais par terre pour nous protéger un peu, puis ma fille et mon fils essayent de m’envoyer au tapis. Ce n’est toutefois pas Hulk Hogan qui lutte… En général, je suis à quatre pattes, ou couchée sur le dos, et je les retourne de part et d’autre ou les couche sur le tapis. Se tirailler est merveilleux pour apprendre des habiletés motrices et aider les enfants à apprendre à contrôler leur force.
  2. Hockey à genoux : Le hockey d’intérieur se joue facilement avec une balle faite avec des bas enroulés les uns dans les autres. Jouez dans une entrée et servez-vous de vos mains pour manier la balle ou de mini-bâtons en plastique. C’est idéal pour des parties à un contre un ou pour des fusillades.
  3. Skeeball : On place une série de cibles et de chaudières à différentes distances et hauteurs afin que nos enfants puissent pratiquer leur lancer avec des balles en bas ou des sacs de pois (n’importe quoi qui ne rebondit pas). Lorsqu’ils étaient plus jeunes, ils ne lançaient que par en dessous, mais ils deviennent de plus en plus précis chaque jour. On en fait un jeu en plaçant des cibles de plus en plus difficiles à atteindre qui valent plus de points.
  4. Le cercle de tambours : La cadence de la pluie accompagne merveilleusement le tambour. Et si vous pensez que le tambour n’est pas actif, essayez de taper sur un djembé ou des bongos pendant dix minutes et voyez dans quel état seront vos bras.
  5. Fête disco : J’équipe mes enfants de lampes de poche et branche la musique pop. En dansant, ils créent leur propre effet stroboscopique, qui est l’antidote parfait contre la noirceur créée par les nuages de pluie.
  6. La marelle : Nous utilisons du collant vert de peintre pour créer des parcours et nous défions pour les mener à bien en sautillant.

Ce n’est qu’après nous être bien épuisé que nous avons le droit de relaxer. Et après cela, nous pouvons nous pelotonner avec du popcorn devant un film. Ou un jeu vidéo. Ou une pile de livres. Chez nous, les jours de pluie ne sont pas dramatiques.


À lire aussi : Les écoles sont fermées. On fait quoi maintenant? Voici plus de 200 activités à faire à la maison, avec les enfants


Consultez notre page Pinterest sur les activités à l’intérieur pour d’autres fabuleuses idées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *