Comment créer un terrain de jeu risqué

Quand j’étais jeune, nous construisions des forts dans notre cour en clouant des planches de bois, et nous attachions des cordes sur des branches d’arbres pour imiter Tarzan. Nous improvisions des balançoires à bascule avec de vieilles planches et poutres en bois. Nous appuyions des échelles sur des troncs d’arbre, et nous créions des plateformes d’où nous lancer sur une balançoire. La plupart de nos jeux étaient risqués – vaguement et délicieusement dangereux.

De nos jours, notre volonté d’éliminer tous les risques et d’offrir un milieu sécuritaire à nos enfants a entraîné la quasi-disparition du jeu risqué. Des chercheurs comme la Dre Mariana Brussoni nous mettent pourtant en garde : le jeu risqué est nécessaire pour développer la confiance, la résilience et les habiletés essentielles d’évaluation des risques.

Comment pouvez-vous aider votre enfant à s’amuser avec plus d’audace? Une idée : bâtissez votre propre terrain de jeu risqué. Et pas besoin d’aller aussi loin qu’une course à obstacles ninja. Avec des morceaux de bois, des bouts de corde et de vieilles palettes en bois, vous pouvez construire facilement bien des modules de jeu.

Fort simple

Pour créer un fort, il suffit de quelques palettes en bois recyclées : une pour le plancher, trois pour les murs et une autre pour le toit. Sur les palettes du plancher et du toit, fixez des planches additionnelles pour que les pieds ne glissent pas dans les interstices.

Vous pouvez clouer les palettes ensemble, mais des vis à bois sont plus solides. Avant de les acheter, mesurez et notez la longueur de vis qu’il vous faut. Si les vis sont trop longues, leur pointe dépassera, ce qui pose un risque de blessure inacceptable.

Poutre d’équilibre

Sur une poutre en bois standard de 4 po sur 4 po longue de 8 pi, clouez perpendiculairement, à chaque extrémité, un court morceau de bois de 2 po sur 4 po. (Utilisez deux gros clous de 3 po pour fixer chaque morceau.) Quand vous déposerez la poutre, ces deux morceaux la soulèveront quelque peu du sol, mais surtout, ils la stabiliseront quand les enfants marcheront dessus.

Corde de Tarzan

Si vous avez un gros arbre dans votre cour, vous n’avez qu’à attacher une corde sur une branche haute pour créer une corde de Tarzan. Pour que les enfants puissent mieux s’y agripper, préférez celles d’un diamètre de 2 à 4 centimètres. Aucun siège nécessaire : les enfants s’accrochent à la corde et se balancent dans les airs comme Tarzan! (Pour qu’ils aient une meilleure poigne, vous pouvez faire un ou deux nœuds sur la corde.)

Mais il vous faut la bonne essence d’arbre. Les gros arbres à feuilles caduques comme le chêne, l’érable et le châtaignier conviennent souvent le mieux, parce leurs hautes branches sont parfaites pour attacher la corde, et que sous leur feuillage, l’espace pour se balancer ne manque pas. À l’opposé, les conifères comme le pin, le sapin et l’épinette présentent trop de branches sur la partie inférieure de leur tronc; impossible de s’y balancer librement. Par ailleurs, assurez-vous qu’il n’y a pas de clôture ou d’autres obstacles à proximité.

Poteau de pompier

Une fois votre fort construit, vous pouvez y ajouter un poteau de pompier d’où les enfants glisseront du toit. Vérifiez s’il y a un gros arbre à proximité pour fixer le poteau. Ensuite, procurez-vous un tuyau de métal de 1 à 2 po et d’une longueur de 10 à 15 pi dans un magasin de plomberie ou un centre de recyclage du métal (en vous assurant qu’il n’est pas rouillé). Puis, dressez le tuyau verticalement à environ un mètre du fort, et fixez-en la partie supérieure sur une branche de l’arbre à l’aide de deux ou trois clous de 4 po. Renfoncez d’au moins 2 po un clou de chaque côté du tuyau, puis repliez-les dessus. (Ne vous inquiétez pas : si vous choisissez une grosse branche, quelques clous ne feront pas de mal à l’arbre.)

Minitrampoline

Un minitrampoline à bon prix ferait un bel ajout à votre terrain de jeu. Les enfants ne manqueront pas de trouver des façons inédites de l’utiliser : pour sauter du fort, pour mieux attraper la corde de Tarzan ou pour sauter par-dessus la poutre d’équilibre.

Tranches de tronc d’arbre comme pierres de gué

Vous pouvez mettre la main sur des tranches de tronc d’arbre? Déposez-les les unes à la suite des autres pour former des « pierres de gué », parfaites dans une course à obstacles. On peut souvent trouver ces tranches de bois auprès de la municipalité, quand des arbres tombés après une tempête doivent être coupés. Sinon, adressez-vous à une connaissance qui possède une scie mécanique et qui débite parfois des arbres. L’épaisseur des tranches ne devrait pas dépasser la moitié de leur diamètre. Si elles sont trop épaisses et pas assez larges, elles basculeront quand les enfants marcheront dessus, ce qui représente un risque trop élevé.

Jeu imaginatif

Vous trouverez sûrement d’autres idées de jeux à construire ou à adapter dans votre cour. Par exemple, les grosses boîtes de carton sont des tunnels et des cachettes en devenir, qui stimulent le jeu imaginatif (mais ne les laissez pas dehors quand il pleut!). Servez-vous de votre imagination pour utiliser le matériel à votre disposition! Et montrez-nous vos créations sur Facebook.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *