Pourquoi le jeu à l’extérieur est plus important aujourd’hui qu’il ne l’a jamais été

Il y a beaucoup d’inconnus sur ce que sera la vie cet automne, car nous apprenons encore tous à vivre avec la Covid-19. Mais une chose est sûre : les jeux actifs à l’extérieur sont exactement ce dont nos enfants ont besoin maintenant.

Nos enfants nécessitent de temps pour la contemplation tranquille, loin de la distraction constante des écrans. Le jeu actif et non structuré à l’extérieur donne aux enfants l’occasion d’innover, de réfléchir, de s’exprimer et d’être seuls avec leurs pensées. Cela leur permet également de surmonter leurs craintes, leurs sentiments et leur compréhension de cette pandémie [PDF] (version anglaise). 

C’est le moment idéal pour laisser vos enfants s’ennuyer. Laissez-les se salir. Apprenez à accepter qu’ils expriment leur ennui et qu’ils fassent du désordre. Le meilleur apprentissage est souvent le fruit de la frustration.

À propos de l’auteur

Megan Zeni est enseignante en Colombie-Britannique et mère de trois enfants. Elle est spécialisée dans l’apprentissage à l’extérieur, basé sur le jeu, pour les enfants de l’école primaire. Sur son blog, elle partage des conseils pour l’apprentissage à l’extérieur.

Comme dirait Mme Frizzle, de l’émission Le Bus magique, permettez aux enfants de « faire des erreurs et de faire du désordre. » C’est le secret d’un apprentissage qui est à la fois engageant et significatif pour eux.

Surmonter les obstacles aux jeux à l’extérieur

Pour certaines familles, il n’est pas si facile de faire jouer les enfants à l’extérieur. Il n’y a peut-être pas de jardin (version anglaise) ou de parc à proximité où les enfants peuvent jouer en toute sécurité. Il n’y a peut-être pas beaucoup d’argent à dépenser pour acheter un portique de jeux ou de nouveaux jouets pour jouer dehors. Et peut-être c’est parce que vos enfants ne semblent pas du tout intéressés par une sortie à l’extérieur. 

La bonne nouvelle, c’est qu’il ne faut pas grand-chose pour préparer un espace de jeu à l’extérieur. 

Un jardin n’est pas nécessaire

Si votre famille a un accès limité à l’espace de jeu à l’extérieur, utilisez ce que vous avez. Vous pouvez par exemple nettoyer un peu la terrasse ou les toiles d’araignée sous les marches de l’entrée. 

Si vous n’avez pas de cour ou de terrasse, cherchez un bel arbre à grimper ou un espace communautaire à proximité qui pourrait offrir des possibilités de jeu créatif lors de votre prochaine promenade dans le quartier. 

Vous n’avez pas besoin de dépenser beaucoup d’argent

Lorsque nous préparons un espace pour le jeu imaginatif, nous préparons également cet environnement pour de riches possibilités d’exploration. Heureusement, les matériaux utilisés pour les jeux imaginatifs peuvent être portables, facilement recyclés ou collectés, et sont généralement gratuits ou pas chers. 

Voici quelques idées de matériaux peu chers pour inviter les jeux imaginatifs avec des pièces détachées à l’extérieur :

  • Des bâtonnets, pierres et pommes de pin
  • Des bâches
  • Des vieux draps de lit
  • Des pinces élastiques
  • Des caisses ou des boîtes de rangement, comme les grands bacs Tupperware
  • Des boîtes en carton ou à peu près tout ce qui se trouve dans votre poubelle de recyclage, comme des cartons d’œufs ou des rouleaux de papier toilette
  • Des vieux gadgets de cuisine, comme les bols en acier inoxydable, les spatules, les fouets, les moules à muffins et les moules à biscuits
  • Des souches de bois
  • De la craie de trottoir 
  • Des matériaux de « dépotoir » comme les pneus d’hiver, les palettes d’entrepôt ou les bobines de câble
  • Les restes ou coupes des projets de rénovation, des morceaux comme des coudes de tuyaux de plomberie, ou des morceaux de contreplaqué
  • Des vêtements de déguisement ou costumes
  • Des écharpes ou morceaux de tissus

Que faire si votre enfant ne veut pas jouer dehors

L’idée clé pour faire jouer les enfants à l’extérieur, avec des pièces détachées imaginatives est de n’introduire que quelques matériaux à la fois. Ne leur présentez pas trop d’options en même temps.

Encouragez votre enfant à voir ce qu’il pourrait en faire. Une idée ou une suggestion comme « Pourrais-tu faire un coin de lecture ombragé? » ou « Faisons un bureau où tu pourras travailler aussi! » peut suffire pour qu’il commence à créer. 

Si votre enfant a très peu d’expérience de ce type de jeu, vous devrez peut-être commencer par lui demander des idées sur la façon de créer quelque chose qui l’intéresse particulièrement en ce moment. Par exemple, certains enfants aimeraient construire un hôpital, une école ou un terrain de jeu pour leurs animaux en peluche.


Lire aussi : Des méthodes éprouvées pour inciter les enfants à jouer seuls


Évitez de faire des suggestions sur la façon de jouer et de donner des conseils sur la façon de construire leur création. Évitez aussi de corriger des idées dont vous savez qu’elles ne fonctionneront pas. Laissez votre enfant apprendre par tâtonnements, afin qu’il puisse découvrir les possibilités créatives de chaque matériel. 

Laissez votre enfant diriger la construction et la création de son paysage de jeux. Ajoutez lentement d’autres éléments au fur et à mesure que le jeu progresse, puis laissez-le explorer par lui-même. Bientôt, vous aurez inspiré à votre enfant l’instinct du jeu créatif. Au fil du temps, votre enfant jouera de manière plus indépendante et nécessitera une supervision moins active.

Dans les jeux d’enfants, moins c’est plus

L’analyse qui paralyse est un problème lorsque les enfants qui ont trop d’options ne savent pas avec quoi jouer en premier, surtout s’ils ne sont pas déjà habitués à avoir beaucoup de temps libre pour des jeux non structurés.

Votre enfant a besoin d’un espace sûr pour jouer librement. Votre rôle est de lui fournir le temps, l’espace et, parfois, quelques dispositions pour jouer, puis de le laisser seul pour le faire. Les enfants ont remarquablement peu besoin de l’intervention des adultes une fois que vous leur avez fourni ces éléments de base.


Lire aussi : Soyez un « parent sauveteur »


Donnez à vos enfants l’impression qu’ils possèdent leur propre espace de jeu. En leur permettant de jouer sans votre participation, vous augmenterez leur sentiment de satisfaction à l’égard du jeu sans écran. Les familles qui rendent l’enfant entièrement responsable de ses propres divertissements peuvent se réjouir de jeux enthousiastes qui rendent les enfants plus heureux et plus agréables.

Le meilleur conseil pour le jeu à l’extérieur est de le faire tout simplement. Commencez petit, et augmentez lentement le temps passé à l’extérieur ainsi que la quantité et la variété de matériel que vous offrez pour le jeu libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *