Infographie : Bienfaits des programmes de littératie physique sur la petite enfance

Pour aider les bébés et les tout-petits à développer leur littératie physique, il suffit d’activités simples qui ne requièrent aucun équipement spécial. Et, selon une étude canadienne menée sur deux ans dans des garderies, le jeu actif chaque jour procure chez l’enfant des bienfaits qui ne sont pas seulement physiques.

L’étude Physical Literacy Proof of Concept Study in Child Care Settings (version anglaise) prévoyait l’intégration de programmes de littératie physique pour bébés, tout-petits et enfants d’âge préscolaire dans 39 garderies en Alberta et en Colombie-Britannique. Ces programmes ont eu de grands bienfaits sur toutes les sphères du développement de l’enfant (cognitif, social, émotionnel et physique), dont des améliorations considérables de la fonction exécutive, des habiletés du langage et de la communication, et de l’autorégulation émotionnelle.

Et ce n’est pas tout : les éducateurs à la petite enfance ont dit qu’en intégrant le jeu actif chaque jour, leur travail devenait plus facile, plus efficace – et plus agréable!

Bienfaits des programmes de littératie physique

Pendant les deux années qu’a duré l’étude, 23 garderies ont profité de conseils pour intégrer des programmes de littératie physique à leur horaire quotidien, tandis que 16 centres de référence n’ont eu droit à aucune intervention spéciale. Près de 100 éducateurs et plus de 600 enfants ont participé à l’étude, qui a été financée par Actif pour la vie et par le volet Enfants et familles du Programme de partenariats pour le développement social du gouvernement du Canada.

Selon les chercheurs, les enfants qui ont profité des programmes de littératie physique ont pu améliorer leurs habiletés motrices fondamentales. Plus précisément :

  • Les bébés du groupe d’étude ont montré une forte amélioration de leurs habiletés locomotrices.
  • Les tout-petits du groupe d’étude ont montré une amélioration de leurs habiletés manuelles et de toutes leurs habiletés motrices fondamentales.
  • Les enfants d’âge préscolaire du groupe d’étude ont montré une amélioration de leurs habiletés manuelles.
  • Peu importe l’âge, les enfants du groupe d’étude ont montré l’amélioration la plus marquée des habiletés manuelles ainsi qu’une amélioration globale de toutes les habiletés motrices fondamentales.

Et ces bienfaits allaient bien au-delà de l’aspect physique. Selon les éducateurs des garderies qui ont reçu des plans de leçon et des conseils pour développer la littératie physique :

  • Les enfants se comportaient mieux, et adoptaient moins souvent une attitude difficile. Ils résolvaient mieux les problèmes, s’adaptaient aux changements dans leur routine, parvenaient à se calmer quand ils étaient déstabilisés et semblaient plus aptes à se concentrer sur de longues périodes.
  • Les éducateurs pouvaient passer plus de temps à interagir avec les enfants, et se sentaient plus calmes et heureux.
  • Le lien entre les enfants, le personnel et les parents semblait renforcé.
  • Les programmes de littératie physique sont peu dispendieux et faciles à intégrer à l’horaire des garderies, et ils requièrent peu de temps de préparation, d’espace ou d’équipement spécial.

Par ailleurs, 100 % des éducateurs du groupe d’étude disent vouloir poursuivre les programmes de littératie physique après l’étude.

Ressources gratuites sur la littératie physique

Voici certains outils gratuits, élaborés par l’équipe d’Early Years Physical Literacy, utilisés dans le cadre de l’étude :

  • Modèle APPLE – le modèle pour intégrer le jeu actif et la littératie physique au quotidien.
  • Programme APPLE – (version anglaise) un programme, basé sur des données probantes, de 12 semaines, pour aider les éducateurs à intégrer la littératie physique au quotidien.
  • Hop, Skip and Jump – (version anglaise) manuel de référence, basé sur des données probantes, pour les parents, les gardiens et les professionnels.

Toutes ces ressources gratuites ont été élaborées par des éducateurs et mises à l’essai par eux sur plusieurs années.

Pour en savoir plus sur l’étude

L’équipe d’Early Years Physical Literacy a résumé les principales conclusions de son étude dans une série d’infographies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *