Le modèle APPLE pour les éducateurs

Les cinq premières années de vie d’un enfant sont extrêmement importantes pour son développement mental, physique et social. Pendant cette période, l’apprentissage passe principalement par le jeu.

Grâce au jeu, un enfant explore, renforce ces capacités, bâtit sa confiance, apprend la prise de contrôle et élargit ses horizons, mais aussi, et surtout, il développe sa littératie physique.

Or, de plus en plus, nos tout-petits passent la majorité de leur temps de jeu à se divertir devant un écran ou à faire des activités sédentaires. En effet, des chercheurs ont découvert (version anglaise) que les enfants canadiens d’âge préscolaire passent jusqu’à 75 % de leurs heures d’éveil inactifs.

Pour aider les éducateurs à intégrer des activités intérieures et extérieures visant à développer chez les jeunes enfants la littératie physique et les habiletés motrices fondamentales, l’équipe de recherche d’Early Years Physical Literacy a créé un outil visuel, le modèle APPLE (Active Play and Physical Literacy Everyday, soit Jeu actif et littératie physique au quotidien), pouvant être utilisé conjointement avec APPLE Seeds, un programme d’activités de 12 semaines (version anglaise).

Qu’est-ce que la littératie physique?

La littératie physique, c’est les habiletés, la confiance et l’envie de bouger qui mettent un enfant en mouvement pour la vie. Si certains éducateurs ne sont pas familiers avec le terme « littératie physique », quiconque travaille avec de jeunes enfants en a certainement déjà appliqué les principes.

Les enfants qui ont un savoir-faire physique veulent grimper plus haut, sauter plus loin et courir plus vite. Ils sont assez confiants pour se joindre à une partie de tague ou en lancer une, conquérir la cage à singes ou descendre le poteau de pompier.

Ils possèdent également les connaissances nécessaires pour déterminer s’ils sont trop hauts pour sauter en toute sécurité, éviter de trébucher sur des racines d’arbres lorsqu’ils courent en forêt, enseigner à leurs amis les règles d’un nouveau jeu et adapter une activité pour qu’un enfant plus jeune ou ayant un handicap puisse y participer.

Mais l’apprentissage de la littératie physique ne se fait pas du jour au lendemain; il commence avant même que l’enfant puisse marcher ou parler. Voilà pourquoi les éducateurs de la petite enfance doivent absolument encourager le jeu libre actif chez les tout-petits afin qu’ils puissent développer leurs habiletés motrices fondamentales.


À lire aussi : Qu’est-ce que la littératie physique?


Le modèle APPLE pour les éducateurs

Nadine Ducharme, éducatrice au centre de la petite enfance Corner Stones à Revelstoke, en Colombie-Britannique, affirme que le modèle APPLE lui a fait prendre conscience que de petits changements à sa salle de jeux et à sa façon d’interagir avec les enfants pouvaient inciter ces derniers à apprendre les habiletés motrices nécessaires au développement de leur littératie physique.

« J’ai eu un peu de mal à saisir le concept de littératie physique, mais le modèle APPLE m’a aidé à le comprendre et fait voir une autre façon de guider les enfants dont je m’occupe, explique-t-elle.

En ayant moins de restrictions, j’ai pu les laisser découvrir par le jeu qui ils sont, ce qu’ils veulent et ce dont ils ont besoin. J’ai aussi trouvé diverses activités autodirigées et des façons de créer des environnements intérieurs et extérieurs enrichissants qui permettent aux enfants de développer leurs habiletés. »

La clé : la confiance

Mme Ducharme soutient que le modèle APPLE a changé le regard que portent les membres du personnel sur le jeu. Lorsqu’ils ont commencé à moins diriger les activités, les enfants ont répondu en faisant preuve de plus de créativité et d’imagination. Ces derniers jouent plus librement, avec davantage d’enthousiasme, et cherchent à découvrir de nouvelles façons de s’amuser avec les jouets et les espaces du centre.

« Depuis l’introduction du programme APPLE Seeds, j’ai noté de grands changements auprès des enfants et du personnel ainsi que dans les salles, ajoute Mme Ducharme. Des enfants qui ont un an bougent, grimpent et participent à des activités avec leurs amis qui ont deux ou trois ans. »

Le centre Corner Stones consacrait toujours du temps pour le jeu libre et l’activité physique, mais ce qu’elle retient du modèle APPLE, c’est qu’il met l’accent sur l’édification de la confiance des enfants en leurs propres capacités.

Au lieu de dire aux enfants « non », « ne fais pas ça », « descends » ou « ce n’est pas sécuritaire », ses éducateurs sont maintenant plus ouverts au jeu téméraire. Ils observent attentivement, mais n’interviennent que lorsque le risque est inacceptable.


À lire aussi : Votre enfant et le jeu risqué : jouez le rôle d’un sauveteur


Expliquer la littératie physique aux parents

Pour aider les parents et les éducateurs mieux comprendre ce qu’est la littératie physique, Mme Ducharme a conçu un babillard pour présenter le modèle APPLE et expliquer pourquoi le centre allait proposer des activités visant à développer des habiletés motrices fondamentales comme la stabilité, les déplacements et la manipulation d’objets.

Elle a fait imprimer une version géante l’affiche avec la pomme et l’a brochée au babillard. Autour de l’affiche, elle a placé des photos des enfants qui participaient à diverses activités associées à chaque aspect du modèle, accompagnées d’explications abrégées des habiletés exécutées.

« En prenant connaissance des quatre aspects séparément – l’environnement, le jeu, l’engagement et les relations –, les éducateurs et les parents ont pu mieux assimiler le concept », remarque-t-elle.

Autre important point positif du modèle APPLE : les enfants améliorent leur littératie physique tant grâce aux activités structurées que non structurées. Ils apprennent à garder leur équilibre et acquièrent des habiletés locomotrices et manuelles au moyen de jeux proposés et d’équipement fourni par les éducateurs, mais aussi, simplement, en grimpant sur des structures de jeu ou en roulant sur une butte.

« Le modèle APPLE nous a permis, à mes éducateurs et à moi, d’ouvrir nos esprits, d’élargir nos horizons et d’apprendre des enfants », conclut Mme Ducharme.

Autres ressources pour les éducateurs

Vous pouvez télécharger des affiches du modèle APPLE ou commander des cartes postales sur le site Web d’Actif pour la vie. Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser :

Pour d’autres ressources, visitez le https://activeforlife.com/fr/ece/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *