Réservée aux bébés? Les bienfaits de la marche à quatre pattes à tout âge

Des études ont démontré qu’à tout âge, il y a un lien entre activité physique et développement cognitif chez les enfants. C’est aussi ce qu’on dit de la marche à quatre pattes, qui développerait la motricité globale des bébés et contribuerait au développement cérébral en bas âge. Selon certains, les enfants plus âgés qui semblent éprouver des troubles d’apprentissage ou avoir un TDAH pourraient ne pas avoir assez marché à quatre pattes bébé. 

Une variété d’approches a été développée pour aider les enfants avec ce genre de trouble. Un de mes quatre enfants était souvent turbulent à l’école et avait de la difficulté à se concentrer, au début du primaire. Heureusement, les merveilleux intervenants de l’arrondissement scolaire nous ont fait découvrir la thérapie par la marche à quatre pattes (en anglais), un outil pour traverser ces difficultés. 

La thérapie par la marche à quatre pattes, c’est quoi?

La thérapie par la marche à quatre pattes est simplement une routine physique que vous pouvez suivre avec votre enfant. Il s’agit des mouvements de base de ramper que les nourrissons font dans leur début de vie.

Il s’agit d’une série de mouvements physiques que vous pouvez faire avec votre enfant. Ces mouvements se basent sur la marche à quatre pattes des bébés en développement. Les enfants qui ne marchent pas (ou pas assez souvent) à quatre pattes et qui passent directement à la marche debout pourraient avoir un trouble d’apprentissage plus tard. Certains pensent que c’est dû à une carence du réflexe tonique symétrique du cou (RTSC) (en anglais), le réflexe qui permet au bébé de plier et d’étirer les bras et les jambes.

Selon des études, les mouvements de croisement (en anglais) peuvent aider les enfants de tout âge en stimulant des synapses qui n’étaient pas actifs pendant leur développement. 

Quelques bienfaits à long terme de la marche à quatre pattes :

  • Création de nouvelles connexions neuronales
  • Amélioration de la coordination œil-main et de la proprioception
  • Renforcement du tronc, du dos, des épaules, des hanches et des mains
  • Amélioration des réflexes et de la force
  • Stimulation simultanée des deux hémisphères du cerveau 
  • Redémarrage du système nerveux central pour relâcher les tensions physiques, réduire l’hyperactivité et améliorer la concentration

Bien que mon fils ait bel et bien marché à quatre pattes bébé, les intervenants que nous avons vus m’ont suggéré de pratiquer l’exercice avec lui quelques minutes chaque jour, pour l’aider à se concentrer et mieux réussir à l’école. J’en ai fait un jeu et, peu de temps après, nous avons réalisé que c’était en fait un enfant brillant qui souffrait de problèmes de concentration. La marche à quatre pattes et un ajustement de diète lui ont permis de s’épanouir à l’école.

La thérapie à quatre pattes au service de votre enfant

Même si votre enfant n’a pas de trouble d’apprentissage, bouger a de nombreux bienfaits (en anglais). Pour ma famille, c’est une manière géniale de redémarrer nos cerveaux et d’augmenter notre force musculaire tout en nous rapprochant. 

En marchant à quatre pattes avec votre enfant, ne serait-ce que cinq minutes par jour après l’école, vous pourriez voir diminuer vos propres tensions physiques – et vos enfants auront la chance de dépenser toute l’énergie emmagasinée pendant la journée. Nous avons aussi remarqué que quelques minutes chaque jour suffisaient à améliorer le suivi visuel (en anglais) pendant la lecture, la mémoire et l’attention. 

Alors, par où commencer si vous voulez essayer d’amener votre enfant d’âge primaire à marcher à quatre pattes?

Commencez par le mouvement de base. Marchez à quatre pattes comme un bébé avec votre enfant. Avancez avec le bras opposé du genou : main gauche et genou droit, puis vice-versa. 

Essayez la marche de l’ours. Cette version-ci est plus physique que la marche à quatre pattes de base : les genoux ne touchent pas au sol. Seuls vos mains et vos pieds sont en appui. Dans certaines variations, on fait des mouvements asymétriques, c’est-à-dire qu’un côté du corps est complètement en extension, alors que l’autre ne l’est pas. Cette vidéo (en anglais) présente bien l’exercice. 

D’autres marches à quatre pattes. Vous pouvez essayer des versions amusantes comme le crabe ou la marche à reculon pour intégrer ce genre d’exercice au quotidien de votre enfant. 

Toute forme de marche à quatre pattes permet de développer les synapses cérébrales nécessaires au redémarrage du système nerveux. Votre enfant en ressentira les bienfaits tout au long de la journée. 

Essayez avec vos enfants : vous verrez comme c’est amusant de jouer au sol!


En savoir plus sur le développement du cerveau et les bienfaits de l’activité physique :

La littératie physique, c’est bon pour le cerveau

Bâtir le cerveau de votre enfant grâce à la littératie physique

Mouvement et apprentissage : quel est le lien?

La motricité globale chez l’enfant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *