Une solution pour remplacer la punition

Toutes les écoles doivent composer avec des élèves agités et la plupart des écoles fonctionnent avec un système de punitions. Par contre, dans la ville de Baltimore au Maryland, une école a décidé de couper le mal à la racine en suggérant une solution fort intéressante : la méditation.

Le but est de permettre aux enfants de mieux se concentrer en plus d’évacuer le stress et l’angoisse. Lorsqu’un élève dérange les autres, il est envoyé dans la salle de méditation pour une vingtaine de minutes, afin du yoga, des exercices de respiration et de méditation. Si l’enfant n’est pas turbulent mais qu’il souffre d’anxiété ou de maux de tête, il peut également profiter d’un petit séjour dans la salle.

C’est bien beau la méditation, mais quel est le constat lorsqu’on fait lever les punitions? L’initiative de l’école semble fonctionner jusqu’à maintenant et les résultats sont probants : aucune suspension n’a été enregistrée en près de 12 mois.

Qui sait, peut-être que d’autres écoles seront inspirées par cette initiative dans le futur? Après tout, les bienfaits du yoga sont nombreux : il améliore entre autres la coordination, la souplesse, il peut aider à diminuer les frustrations et l’agressivité en plus de travailler la patience. Ce sont tous des outils qui aident les élèves à approfondir la littératie physique en plus de potentiellement améliorer leur comportement en classe. Pas convaincu? On vous propose 12 raisons pour lesquelles le yoga est bon pour les enfants.

Bonne méditation!

2 responses to “Une solution pour remplacer la punition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *