Georgia Simmerling ou l’exemple parfait de la littératie physique

Georgia Simmerling n’est pas une athlète olympique canadienne comme les autres. À peine plus d’un an après son premier coup de pédale dans un vélodrome, là voilà qui s’essaye aux Jeux de Rio cet été, avec notre équipe de cyclisme sur piste. Pas mal pour une skieuse, non?

Car oui, Georgia Simmerling est bien une skieuse : ski alpin et ski acrobatique, ou ski cross plus exactement. Si elle est qualifiée pour Rio, elle aura participé trois fois aux J.O. dans trois sports différents.

Elle admet volontiers qu’elle a encore beaucoup à apprendre en cyclisme, mais sa volonté et sa détermination à intégrer l’équipe olympique canadienne est indéniable. Quelqu’un d’une aussi grande agilité et qui combine autant d’habiletés est difficile à catégoriser. Elle sait skier, elle sait pédaler, bref, elle sait bouger, ce qui est la définition même de la littératie physique.

 

Pour la voir en action, cliquez ici. (version anglaise)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *