8 raisons pour lesquelles les parents devraient jouer avec leurs enfants

En parlant de rendre les enfants actifs, tout le monde a certainement entendu des gens dire, « les enfants n’ont qu’à sortir jouer » bonne idée, mais nous savons pertinemment que ça ne fonctionne pas et Richard Monette de chez Actif pour la vie a déterminé quelques raisons qui expliquent pourquoi.

Mais il y a une autre attitude qui me dérange tout particulièrement. Ces dernières années, j’ai entendu certaines personnes dire, « les parents ne devraient pas avoir à jouer avec leurs enfants. » J’ai entendu cette remarque un bon nombre de fois, et elle est toujours dite d’un ton réprobateur, comme si jouer avec ses enfants était mauvais.

Vraiment?

Les auteurs de ces remarques ont l’air de penser que jouer avec ses enfants revient à dire qu’on les couve. N’importe quoi.

Si nous parlons d’enfants âgés de 3 à 10 ans, il y a de bonnes raisons qui font que vous devriez allègrement jouer avec eux. Je vais vous en citer 8.

1. Parfois, personne d’autre ne le fera

Si vous demeurez à un endroit où aucun enfant de l’âge du vôtre ne réside, qu’attendez-vous de lui? Qu’il joue au frisbee tout seul? Qu’il coure après le chien du voisin? Vous ne couvez pas votre enfant en vous munissant d’une balle et de gants pour vous renvoyer la balle. Vous ne l’empêcherez pas de se faire des amis en jouant au soccer avec lui, au basket ou au badminton. Vous ne faites que vous assurer qu’il bénéficie d’un départ actif malgré des circonstances atténuantes. Et il est fort peu probable que vous resterez son unique partenaire à vie.

2. Vous montrez l’exemple

Lorsque vous jouez avec votre enfant, vous démontrez que jouer n’est jamais démodé et vous lui montrez que vous accordez de l’importance à l’activité physique. Vous posez aussi des qualités personnelles comme l’esprit sportif et l’effort. Vous pouvez être assuré d’une chose : vos enfants vous observent. Et ils vous imiteront. À moins que vous ne préfériez qu’ils copient Miley Cyrus? Le loup de Wall Street? Les Kardashian? Bart Simpson? (En fait, compte tenu de ces exemples, Bart Simpson n’est pas pire.)

3. Vous développez leurs habiletés motrices

Pour les lecteurs réguliers d’Actif pour la Vie, vous savez de quoi je parle. Pour ceux qui nous lisent pour la première fois, je parle des habiletés motrices fondamentales que les enfants doivent commencer à développer très tôt afin de se doter de littératie physique. Mais il ne s’agit pas forcément de devenir un super athlète.  Ce sont les habiletés de base de vie comme apprendre à lire et à écrire.

4. Vous les vouez à être en santé toute leur vie

Lorsque vous les mettez sur la voie de la littératie physique et de l’amour pour l’activité physique, vous les prédestinez à devenir actifs pour la vie. Par conséquent, ils sont plus enclins à profiter d’une bonne santé mentale, physique et émotionnelle toute leur vie. Tout comme des générations de grands-parents ont dit à leurs descendants qu’ils n’avaient rien s’ils n’avaient pas la santé.

5. Vous les poussez à la réussite scolaire

De nouvelles études établissent le lien positif entre l’activité physique et les bonnes notes à l’école. Que préférez-vous? Passer 30 minutes à rire et jouer avec votre enfant 4 jours par semaine? Ou 30 minutes à les aider avec leurs devoirs chaque soir parce qu’ils ont un déficit de l’attention à l’école dû à une inactivité chronique?

6. Vous tissez des liens

Si vous rendez cela amusant, vous tisserez des liens avec vos enfants en jouant avec eux. J’ai joué avec mes trois enfants alors qu’ils grandissaient — au soccer, au basketball, au badminton, au baseball, au frisbee, au tennis, nous avons fait du vélo et bien plus encore — et je suis content de l’avoir fait. Nous sommes complices à présent. Chacun d’eux s’est fait des amis, chacun d’eux a fait plein de sports différents et des activités physiques, chacun d’eux est devenu un bon étudiant et chacun d’eux a de bons souvenirs de jeux avec papa. Cela vaut mieux, parce que mes REER ne valent pas grand-chose.

7. Vous redécouvrez les joies du jeu

Vous pouvez éprouver beaucoup de plaisir et beaucoup rire en jouant et en bougeant. Vous rappelez-vous la dernière fois que cela vous est arrivé? On n’est jamais trop vieux pour jouer et il n’y a aucune honte à passer du temps avec des enfants et se comporter comme eux. Comme l’explique le professeur Peter Gray, vous profitez de l’un des plus beaux cadeaux qui soient : celui d’être vivant. Vous réduisez le taux de cortisol et augmentez votre sérotonine — sans prescription médicale! Tout un concept! [Alors que j’écris ces lignes, le prix des actions des antidépresseurs a chuté de 5 points.]

8. Suivez les traces de John Nash

John Nash, papa du joueur Steve Nash (deux fois le joueur le plus prisé de la NBA) et de ses talentueux frère et sœur Martin et Joann a joué avec ses trois enfants lorsqu’ils étaient petits.

Dans notre entrevue de 2012, il raconte toute l’histoire et partage sa vision de modèle actif et de parent sportif positif. Superbe récit. Si vos enfants font du sport, assurez-vous de le lire.

Il y a beaucoup de bonnes raisons pour lesquelles jouer avec vos enfants. Vous pourrez certainement vous-même penser à d’autres histoires. N’hésitez pas à ajouter vos commentaires ou nous visiter sur Facebook et Twitter pour partager vos idées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *