Comment aider vos enfants à revenir à la routine normale?

Comment aider vos enfants à revenir à la routine normale?

Il est tard un matin ensoleillé d’août et mes deux aînés viennent de sortir du lit et de se retrouver sur le tas de Lego qui recouvre le plancher de leur chambre pour se lancer dans la construction de leur dernière invention. Ils descendent ensuite les escaliers pour me dire qu’ils ont faim et mangent trois petits déjeuners, avant de jouer dans la cour, d’aller au parc et de me harceler pour que je leur donne des collations (et de nouveaux ensembles Lego).

Mais ces jours d’été tranquilles sont sur le point de céder la place à des matins d’automne frais, à des réveils matinaux et à la préparation des boîtes à lunch en mode pilote automatique. Honnêtement, je suis contente de vivre ces deux rythmes et, même si j’adore l’été, je suis prête pour plus de structure et de routine à l’automne.

Mes enfants ne partagent pas cet avis. Il est étonnement difficile de les réveiller tôt et de leur demander de faire des choses qu’ils ne veulent pas faire (comme se brosser les dents et s’habiller), car cela exige de la volonté et de la patience.

Pourtant, j’ai trouvé quelques petits trucs et astuces avant la première semaine d’école qui ont permis de faciliter un peu plus la transition pour notre famille.

Dans la semaine avant la rentrée scolaire :

Introduisez doucement l’idée de se lever tôt

Je préfère la simplicité. Je passe dans leur chambre un peu plus tôt que d’habitude et j’ouvre simplement les rideaux, puis je laisse la porte de leur chambre ouverte pour que la lumière du soleil et le bruit ambiant de la maison les réveillent. J’entre un peu plus tôt chaque jour jusqu’à ce que nous arrivions au jour inévitable où ils doivent se lever à l’heure.

Faites une promenade matinale tout de suite après le petit déjeuner

Cette idée est doublement utile. Premièrement, elle introduit la lumière du soleil plus tôt dans la journée (ce qui permet à leur corps de savoir que c’est le matin !) et leur permet de s’adapter à cette heure matinale. Deuxièmement, cela les aide à s’habituer à sortir tôt pour se rendre à l’école à pied, à vélo ou en voiture (en anglais).

Mangez le dîner plus tôt (et à la même heure tous les jours)

Les repas en été sont souvent des événements informels, pris à des heures qui varient en fonction de l’aventure de la journée. Il est donc important de les rendre un peu plus constants. Si vous avez l’habitude de manger à 18 heures pendant l’année scolaire, réapprenez à manger à la même heure (et donc à vous coucher plus tôt).

Discutez du changement d’horaire qui approche

La communication est un outil simple et efficace. Je fais savoir à mes enfants qu’il y a (par exemple) cinq nuits avant l’école et que je les aiderai à s’adapter à ce changement en les réveillant un peu plus tôt chaque jour, en mangeant plus tôt et en allant se coucher un peu plus tôt.

La veille de la rentrée scolaire :

Préparez les vêtements du jour suivant et aidez-les à préparer leur sac à dos

Quand on commence une nouvelle routine, je préfère faire le maximum de choses à l’avance pour qu’il y ait le moins de surprises possible le matin de la rentrée. En préparant leurs vêtements, mes enfants se sentent maîtres de leur nouvelle routine, et en préparant leur sac à dos, ils peuvent se sentir prêts (même s’ils n’ont pas nécessairement besoin de tous ces articles le premier jour).

Demandez-leur de choisir ce qu’ils veulent dans leur boîte à lunch

Proposez des options pour le repas du lendemain et, plutôt que de préparer quelque chose qui mérite d’être vu sur Pinterest, optez pour des aliments faciles à manger et réconfortants. Mes enfants aiment un peu de prévisibilité et de simplicité quand ils commencent une nouvelle routine, et ils aiment savoir qu’ils auront des repas préférés, ce qui les aide à faire face aux autres grands changements (nouvelle année scolaire, nouvelle classe, nouvelle routine)!

Le matin de la rentrée scolaire :

Servez-vous d’un minuteur visuel pour faciliter la compréhension du concept abstrait de la durée du temps

Les enfants les plus jeunes, qui ne comprennent pas vraiment ce que signifie « On a cinq minutes pour sortir ! », seront contents de voir le temps représenté visuellement. Les minuteurs visuels montrent le temps qui passe à l’aide de couleurs contrastantes et permettent aux enfants de comprendre la durée exacte du temps qui leur reste. J’aime bien m’en servir tout le matin. Par exemple, je le règle pour 10 minutes et je dis : « Voici le temps qu’il te reste pour t’habiller ». Ensuite, je le règle pour 15 minutes et je dis « Voici combien de temps tu as pour manger ». Etc. Cette méthode aide vraiment à garder mes enfants concentrés et m’évite de devoir répéter constamment de crier « Dépêche-toi! On n’a pas le temps! Tu t’es déjà brossé les dents? Mets tes soulier !!! »

Gardez une attitude positive et envoyez-les à l’école avec un sourire

Comme je suis personnellement très sensible aux transitions, je ressens des émotions fortes lors des changements. J’aime avoir mes enfants à la maison pendant l’été et je suis un peu mélancolique lorsqu’il est temps de les envoyer à l’école. Je suis consciente qu’il est normal que leurs émotions puissent également être intenses pendant ces périodes de transition. C’est pour moi l’occasion de reconnaître que certaines choses sont difficiles. Je leur dis souvent : « Commencer une nouvelle routine peut être fatiguant. Je me souviens de mon premier jour de travail à mon nouvel emploi (par exemple). Ça m’a pris du temps pour me sentir à l’aise avec ma nouvelle routine ». Je crois qu’il n’est pas avantageux de minimiser leurs émotions et que les reconnaître (sans trop souligner les points négatifs) les aide beaucoup à comprendre que toute transition n’est pas permanente.


Plus sur comment établir des routines en famille :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.