Cycliste averti – à votre planification scolaire!

À première vue nous pourrions penser que le Centre national de cyclisme de Bromont est destiné uniquement aux athlètes d’élite, détrompez-vous! Les habiletés de base à vélo y sont une priorité.

Le Centre national de cyclisme de Bromont offre une multitude d’activités pour les enfants et les adultes, pour faire découvrir tous les sports cyclistes : bmx, vélo de montagne, cyclocross, cyclisme sur route, cyclisme sur piste, trial et fat bike.  Et ces programmes sont offerts douze mois par année.

Leur programme d’éducation cycliste en milieu scolaire, en collaboration avec Vélo Québec, a retenu l’attention d’Actif pour la Vie. Nous nous sommes entretenus avec le directeur général du centre, M. Nicolas Legault, pour mieux comprendre les aspects de ce programme.

« Avoir confiance est un élément-clé dans la réussite des habiletés à vélo », Nicolas Legault, directeur du Centre national de cyclisme de Bromont

 

APLV : Quelles sont les grandes lignes du programme?

NL : Ce programme est mis en place par Vélo Québec et nous sommes des partenaires dans cette aventure. Il y a un volet théorique, mais le plus intéressant pour les jeunes de 5e et 6e année du primaire, est le volet pratique, sur le terrain, lorsque les instructeurs vont leur rendre visite pour apprendre la sécurité à vélo (signaux, signalisation routière, positionnement sur la route).

APLV : Comment les enseignants peuvent y avoir accès?

NL : Les enseignants doivent vérifier si leur école se trouve dans l’une des régions où le programme est actuellement offert. Par exemple, le Centre national de cyclisme de Bromont est mandataire pour la région de la Montérégie. Les enseignants dont les écoles s’y trouvent et qui sont prêts à consacrer six heures aux notions théoriques ainsi que six heures à l’enseignement pratique, peuvent contacter directement le Centre national. 

APLV : Ont-ils accès à de l’équipement?

NL : Les jeunes doivent apporter leur vélo, mais s’ils en n’ont pas, le CNCB peut palier au manque via leurs ressources. Les enseignants n’ont qu’à inscrire leur groupe et valider le tout avec le Centre national pour les besoins en équipement.  

APLV : Les parents peuvent participer?

NL : Les parents peuvent participer comme accompagnateurs/bénévoles, mais le programme s’adresse spécifiquement aux jeunes de 5e et 6e année du primaire. Les parents sont fortement encouragés à adopter le vélo dans leurs déplacements quotidiens en famille. 

Le programme aide les jeunes à développer leur compétences à se déplacer en vélo de façon sécuritaire et autonome, tout en rassurant les parents sur leurs capacités à le faire. Le tout contribuera à créer une génération active et respectueuse sur les routes, peu importe leur moyen de transport, car ils auront appris à partager celle-ci dès leur plus jeune âge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *