Temps d’écran : des conseils réellement utiles

L’un des plus grands défis que rencontre un parent de nos jours, c’est de gérer le temps que passent ses enfants devant un écran. Nos parents l’ont eu beaucoup plus facile. Passe-Partout jouait une fois par jour, et si on manquait l’émission, on attendait au lendemain.

Maintenant des enregistreurs, des tablettes, des téléphones intelligents, des jeux portatifs, des consoles de jeux vidéo, Apple TV, Netflix et autres technologies compliquent la donne. Difficile pour nous d’en garder le fil, de les évaluer et de fixer des limites raisonnables. Sans parler qu’il est difficile pour nous de nous arracher à nos propres appareils, qui nous facilitent la vie à bien des égards.

Bien des articles ont été écrits sur le sujet pour nous aider à y voir clair, pourtant il alimente toujours les conversations quand des parents se rassemblent. Comment gérez-vous le temps passé devant les écrans? Fixez-vous des limites? Qu’est-ce qui constitue un excès?

Un article très utile (version anglaise) de Dre G, publié sur Huffington Post, offre une nouvelle perspective. Grosso modo, elle écrit qu’on ne peut plus considérer tout temps passé devant les écrans comme négatif, et chercher à le limiter ou à l’éliminer. De plus en plus de contenu éducatif, important et utile est proposé aux enfants par l’intermédiaire des écrans.

Dre G suggère donc de cesser de compter les minutes ou les heures que passent nos enfants devant un écran. Nous devrions plutôt évaluer le contenu qu’ils consomment comme nous lisons les étiquettes nutritionnelles. Et nous devons aussi enseigner à nos enfants à départager le contenu sain du contenu nocif.

Si nous nous concentrons davantage sur le contenu plutôt que sur la quantité, bien des limites en matière de temps d’écran perdent de l’importance. Mais – et pas n’importe quel « mais » – en nous assurant que nos enfants pratiquent d’autres activités saines, nous diminuons considérablement le temps qu’ils passent devant un écran.

Ce qui nous amène à ce conseil très pratique que donne la Dre Kate dans le Salem News. Elle préconise l’organisation du temps des enfants d’une manière qui ne laisse pas de grandes périodes vides à remplir par les écrans. Bien des parents aimeront la routine qu’elle suggère pour occuper les heures séparant la fin des classes du coucher.

Aux parents de bébés et de tout-petits, la Campaign for a Commercial-Free Childhood propose gratuitement la publication Facing the Screen Dilemma: Young children, technology and early education ainsi que de plus amples renseignements sur le sujet.

Une chose est sûre : nous avons encore beaucoup à apprendre sur la gestion des écrans, et plus nous en discutons ensemble, plus nous nous améliorerons.

Merci d’aider les autres parents en partageant vos expériences dans la section des commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *