Attention à votre temps d’écran!

La gestion du temps d’écran ne doit pas s’appliquer qu’aux enfants : les parents doivent donner l’exemple.

On s’inquiète de plus en plus des effets de la « technoférence » sur l’éducation des enfants alors que s’accumulent les preuves montrant que les parents distraits par leurs téléphones et autres appareils numériques interagissent moins avec leur progéniture. Cette technoférence parentale est également associée à certains problèmes de comportement chez les jeunes, notamment des accès de colère, des périodes de tristesse et de retrait et l’hyperactivité.

La technologie est omniprésente – qui n’a pas constamment un appareil mobile sur lui? –, ce qui rend toujours plus difficile l’évitement des distractions. Le visage inexpressif que nous affichons lorsque nous sommes happés par nos appareils affecte même les bébés. Nous le savons depuis longtemps, comme le montre cette vidéo d’une expérience de 2007 menée par le Dr Edward Tronick de l’Université Harvard : (version anglaise)

Même s’il existe des lignes directrices sur le temps d’écran, la plupart des adultes trouvent difficile de le limiter, tant pour leurs enfants que pour eux-mêmes.

Les statistiques ne mentent pas : selon une étude publiée en 2019 dans la revue JAMA Pediatrics (version anglaise), seulement 20 % des enfants de deux ans et 5 % des enfants de trois ans respectaient les lignes directrices établies pour leur groupe d’âge.


À lire aussi : Des conseils pour réguler le « temps d’écran »


En outre, de plus en plus d’adultes réalisent qu’ils passent trop de temps devant un écran, souvent au détriment de temps passé entre amis et en famille, du sommeil et d’activités qu’ils aiment faire. Un récent sondage révèle que plus de la moitié des parents ont été priés par leurs enfants de ranger leur téléphone.

Autre chiffre ahurissant : 69 % des parents se sentent « accros » à leur téléphone. En fait, la plupart des parents ayant répondu au sondage sont si hypnotisés par leurs appareils qu’ils passent quotidiennement 2 h 17 min devant ceux-ci et 2 h 41 min avec leurs enfants. Ce n’est que 24 minutes de moins!

Studyfinds.org

Un reportage d’ABC News sur le temps d’écran (version anglaise) a montré que l’adulte moyen déverrouille son téléphone 80 fois par jour, un geste que les enfants ne peuvent que remarquer. On voit, lors d’une expérience enregistrée, qu’un bambin ne met que 15 secondes à réaliser que sa mère est distraite.

Nos appareils sont conçus pour gagner cette lutte constante pour notre attention. Selon des experts en technologie, les applications populaires n’ont aucun garde-fou pour nous aider à limiter notre temps d’écran. Ces experts révèlent qu’au contraire, la façon dont nous faisons défiler l’écran et les moments où nous arrêtons en disent long sur notre personnalité, nos préférences et notre état d’esprit actuel. Ces renseignements sont ensuite utilisés pour nous inciter à garder nos yeux rivés sur l’écran au lieu d’avoir une vraie conversation.

Le meilleur moyen pour les parents d’inculquer à leurs enfants de bonnes habitudes de consommation d’écran est de les adopter! Voici quelques conseils pour y arriver :

  • Faites-vous un point d’honneur de ranger votre téléphone pendant les repas et lorsque vous passez du temps de qualité en famille.
  • Dites à vos enfants ce que vous faites lorsque vous regardez votre téléphone (par exemple que vous regardez la météo, consultez une recette ou écrivez à un ami).
  • Éteignez les écrans lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

À lire aussi : 12 conseils pour gérer le temps passé devant les écrans


Notre consommation d’écran n’est pas toujours nocive. Nos appareils sont après tout des outils de travail et de création importants, qui nous permettent de communiquer avec des parents ou des amis éloignés, d’apprendre de nouvelles habiletés ou de chercher de l’information. Et il n’y a rien de mal à passer un peu de temps à jouer à des jeux vidéo ou à regarder des films!

Ce qui compte, c’est de garder un sain équilibre entre le temps passé devant un écran et celui passé à faire ce que nous aimons, comme être actif avec notre famille et passer du temps avec les personnes qui nous sont chères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *