Une nouvelle étude montre que les athlètes qui pratiquent plusieurs sports ont plus de succès

Une nouvelle étude intéressante de l’équipe du laboratoire de hockey S.C.O.Re, de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), remet en question une croyance populaire selon laquelle les meilleurs athlètes sont ceux qui se concentrent le plus sur leur sport.

L’étude, telle que rapportée par Radio-Canada Sports, a révélé que les joueurs de hockey des classes les plus compétitives sont ceux qui pratiquent divers sports tout au long de l’année—plutôt que de se concentrer sur un seul sport pour la majorité de leur activité et de leur entraînement.

Par contre, les athlètes des catégories moins compétitives sont plus souvent ceux qui concentrent tout leur entraînement et leur temps principalement sur un seul sport.

L’étude a également révélé que 93% des jeunes joueurs de hockey qui ne se sont pas engagés dans une spécialisation sportive unique étaient actifs au quotidien, un nombre bien plus élevé que ceux qui se sont consacrés à un seul sport au cours de l’année.

Les chercheurs pensent que l’une des explications est que la compétition qui existe pour atteindre une position au niveau de l’élite est intense et que les jeunes athlètes ressentent la pression d’exceller dans ces compétences spécifiques afin d’avoir une chance de progresser.


À lire aussi : À partir de quand peut-on dire qu’un jeune se spécialise dans un sport?


Ce n’est pas la première étude à révéler les avantages d’encourager les enfants à pratiquer une grande variété de sports.

À la suite de ces études, les fédérations sportives du monde entier ont soutenu une approche multisports de l’entraînement pour favoriser la littératie physique des athlètes.

Il est particulièrement important pour les enfants d’avoir la possibilité d’essayer différents sports et activités, lorsque nous les introduisons dans le monde du sport, de l’entraînement et de la compétition.

Au fil des ans, un certain nombre d’études ont été menées sur la spécialisation sportive précoce des enfants. Ces études ont montré que les enfants qui se spécialisent dans un sport à un jeune âge sont plus susceptibles d’abandonner ce sport, et souvent même de le quitter complètement, à l’adolescence et à l’âge adulte.


À lire aussi : Comment donner le goût à vos enfants de bouger


En tant que parents, nous voulons que nos enfants réussissent.

Pourtant, en les poussant trop fort, nous risquons de détruire la passion innée de nos enfants pour l’activité physique.

En passant tout leur temps à pratiquer une seule activité, ils risquent de limiter leur capacité à mener un style de vie actif où ils peuvent pratiquer une grande variété de sports.

La meilleure façon de développer les compétences dont ils ont besoin pour exceller dans le sport de leur choix est d’encourager les enfants à pratiquer une grande variété d’activités et à passer beaucoup de temps chaque jour à participer à des jeux actifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *