Éducation physique dans une cour : des jeux de groupe pour les espaces ouverts

Besoin d’idées pour vos cours d’éducation physique? Le terrain de votre école, qu’il soit en gazon ou en gravier, n’est pas seulement réservé au soccer, au baseball ou au kickball – et les espaces asphaltés peuvent eux aussi accueillir bien des activités. Voici des façons créatives de profiter de ces espaces ouverts pour bouger en groupe et renforcer les habiletés motrices fondamentales. 

Baby-foot grandeur nature

Cette variante amusante du soccer permet aux élèves de s’exercer à passer et à botter un ballon.

Formez deux équipes. À l’aide de cônes ou de marqueurs, indiquez les endroits où se placeront les joueurs. Si le terrain est en gravier, creusez des lignes entre les cônes. Sur l’asphalte, vous pouvez utiliser de la craie.  Ce diagramme donne une idée de la disposition des joueurs.

Comme dans le jeu de table, les élèves peuvent seulement se déplacer en ligne droite. Ils doivent passer le ballon aux joueurs de leur équipe pour tenter de marquer un but.

Si le ballon s’arrête à un endroit où personne ne peut l’atteindre, la dernière équipe à l’avoir touché en perd possession.

Pour corser le jeu, enlevez le but ou réduisez-en la taille, ou ajoutez d’autres ballons.

Photo: Badge of Awesome

À vos marques. Prêts. Partez!

Une course, c’est le prétexte idéal pour faire bouger les enfants. 

Formez des équipes, espacez-les et préparez-vous à donner le coup d’envoi! Vous pouvez délimiter les couloirs avec ce que vous avez sous la main, y compris des roches et des branches.

Et que les élèves ne se contentent pas de courir : donnez-leur divers défis, comme sauter à cloche-pied, sauter à reculons, zigzaguer entre des cônes, voire sauter par-dessus des haies!

Défi marelle

TEn s’inspirant du jeu traditionnel, les élèves, armés d’une craie, peuvent créer leurs propres trajets et mettre leurs camarades au défi [JPG]

Sur une surface asphaltée, les élèves tracent un parcours intégrant des lignes ondulées, des tourbillons et des symboles les invitant à faire différents mouvements. Par exemple, une étoile peut désigner un saut en étoile. 

Les élèves peuvent écrire des directives à côté des symboles (pour s’exercer à l’orthographe), ou en classe, l’enseignant peut donner une liste de mouvements à intégrer en précisant le symbole correspondant.


À lire aussi : Un morceau de craie, 8 jeux actifs


Jean dit

Jean dit… bouge! Donnez divers ordres, et si un élève y obéit alors que vous n’avez pas dit « Jean dit » auparavant, il est éliminé. Il pourra vous aider à repérer les prochains qui obéiront mal aux ordres.

À vous de choisir la complexité des mouvements à exécuter. Jean peut demander diverses activités physiques; en voici des exemples (version anglaise). Pour pimenter le jeu, demandez aux élèves s’ils ont des idées!

Imprimez notre dé d’activités si vous manquez d’idées. 

Stations actives

Aménagez des stations tout autour du terrain. Les enfants auront un temps donné pour essayer chacune des activités avant de passer à l’autre. 

Voici des idées de station :

  • Lancer son soulier dans un cerceau ou un cercle tracé à la craie. Vous pouvez même délimiter des zones ou tracer des cibles qui vaudront plus de points. Demandez aux élèves de compter leurs points pour développer leur numératie.
  • Botter un ballon de soccer dans un but délimité par des sacs de pois colorés. Chaque couleur vaut un certain nombre de points.
  • Manœuvrer un ballon avec ses pieds autour de cônes, puis revenir au point de départ.
  • Lancer son soulier dans un panier de basketball.

Cachette

On peut jouer à la cachette dehors, sans contact rapproché. Découvrez trois variantes de ce jeu classique.

À lire

Marta Orellana enseigne aux élèves les plus âgés d’une école primaire de North Vancouver, en Colombie-Britannique, où l’éducation physique est généralement donnée par les titulaires de classe plutôt que par des spécialistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *